NEWSLETTER

Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | 36 HEURES A MASCATE, MES 5 VISITES INCONTOURNABLES
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
19651
single,single-post,postid-19651,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.2,vc_responsive
 

Blog

36 HEURES A MASCATE, MES 5 VISITES INCONTOURNABLES

  |   ARCHITECTURE, ART & CULTURE, ASIE, EDIFICES RELIGIEUX, GASTRONOMIE, HOTELS D' EXCEPTION, OMAN, SHORT BUT SWEET ESCAPADES, TOUS, VOS ENVIES   |   Aucun commentaire

 

 lustre en cristal Swarovski

Salle de prière des Hommes.  Mosquée Sultan Qaboos

 

  

 

Dernière étape de mon envoûtant voyage, l’automne dernier, à Oman,  Mascate, sa multiséculaire capitale au charme suranné, m’a immédiatement séduite.

 

 

 panorama sur la vieille ville de Mascate (en arrière plan se distinguent l’un des forts ainsi que le palais du Sultan)

 

 

 

Se déployant entre mer et montagnes, cette ville à taille humaine a su, en effet, se développer  tout en préservant ses traditions et son authenticité.

 

 

 Les traces d’un riche passé y cohabitent donc avec un présent placé sous le signe d’une modernité maîtrisée.

 

 

Il va s’en dire que cela tranche  avec la politique menée dans les Émirats voisins.

 

 

Ainsi, la découverte de ses différents quartiers,  ses grandioses édifices religieux,  sa corniche où il fait bon flâner,   ses imposants forts ou encore ses envoûtants marchés.

 

 

Celle de ses instructifs musées, ses plages ainsi que  ses maisons blanches typiques.

 

 

Sans oublier l’extrême hospitalité de ses habitants sont un délicieux avant-goût de toutes les merveilles dont recèle le Sultanat. 

 

 

Pourtant, attirés par la majesté des panoramas ( massifs montagneux, wadis et déserts notamment) qu’offre l’intérieur du pays, peu nombreux sont les touristes ( dont j’ai malheureusement fait partie)  à séjourner plus de 48 heures dans la capitale omanaise.

 

 

Un agenda serré qui, de facto, oblige  à choisir avec soin les sites touristiques que l’on souhaite y explorer.

 

 

Fort de ma brève escale (en l’espèce 36 heures)  à Mascate, je vous propose, aujourd’hui,  un itinéraire  grâce auquel vous ne manquerez aucun de ces 5 lieux que je considère comme des Must See.

 

 

Ready ?

 

 

 

1. EXPLORER L’EXTRAORDINAIRE MOSQUÉE DU SULTAN QABOOS

 

 

 le spectaculaire  lustre, en cristal Swarovski, de la salle de prière réservée aux hommes

 

 

 Bâtie sous l’égide de l’actuel souverain et inaugurée, en 2001,  dans le quartier d’Al Gubrah, la magnifique mosquée du Sultan Qaboos ( soit dit en passant la plus grande du Sultanat) est  THE site à ne pas manquer.

 

 

 

 

 

Alors pourquoi ne pas en faire votre première escale ?

 

 

Encore faut il connaitre les jours (du samedi au jeudi) et horaires d’ouverture (de 8 heures à 11 heures du matin) de cet édifice religieux, pouvant accueillir jusqu’à 20000 fidèles, aux non-musulmans.

 

 

Et avoir, par ailleurs, à l’esprit que l’exploration de la mosquée reste subordonnée au port d’une tenue décente (impliquant que les bras et les jambes, autant ceux des hommes que des femmes, ne soient pas dévoilés) outre celui d’un foulard cachant la chevelure féminine.

 

 

En découvrant sa superbe architecture, incorporant  avec brio éléments traditionnels et modernes, le statut de joyau artistique de la région conféré à la mosquée du Sultan Qaboos fait aussitôt sens.

 

 

Jardins,  espaces dédiés aux  ablutions,  dôme,  minarets,  arcades,

 

 

 

 

 mosaïques mettant à l’honneur les traditions décoratives propres à d’autres pays musulmans ( à l’instar de l’Iran, l’Inde, l’Espagne andalouse, le Maroc ou encore l’Arabie Saoudite)

 

 

 

 

vaste cour,  raffinement dans les moindres détails

 

 

 

et  richesse des matériaux employés pour son érection sont autant d’éléments qui  participent au sentiment d’émerveillement ressenti par tous ceux qui la voit pour la première fois.  

 

 

Mais c’est en pénétrant dans les salles de prière que l’extraordinaire magnificence des lieux se révèle véritablement.

 

 

Si celle, plus modeste, réservée aux femmes dégage beaucoup de charme, la pièce, aux exceptionnelles dimensions, où les hommes se rassemblent constitue, quant à elle, l’apothéose !

 

 

Et ce n’est vraiment pas peu de le dire tant tout y est grandiose : des arcades en fer à cheval rappelant la mosquée-cathédrale de Cordoue 

 

 

 

 

 

au magnifique tapis persan, tissé, pendant 4 ans, à la main, recouvrant le sol

 

 

 

 

 en passant par les superbes vitraux ainsi que

 

 

 

 

 

 

 les  lustres en cristal Swarovski, d’une beauté à couper le souffle, suspendus aux plafonds .

 

 

 

 

 

A ce titre, impossible de ne pas se laisser subjuguer par l ‘extraordinaire chandelier central, serti, par ailleurs, d’or 24 carats, aux dimensions hors norme :

 

 

 

 

un  chef d’œuvre artistique haut de 14 mètres, en mesurant 8  de diamètre et  pesant près de 8 tonnes.

 

 

Irrésistible vous ne trouvez pas ?

 

 

 

2. DÉCOUVRIR LE PITTORESQUE MARCHE AUX POISSONS DE MUTRAH

 

 

 

 l’un des étals du marché aux poissons 

 

 

 

Mettez ensuite le cap sur le quartier marchand de Mutrah, s’étendant le long de la Corniche,  où vous attendent deux Must See de la capitale omanaise.

 

 

Le pittoresque marché aux poissons se tenant quotidiennement, dès  premières lueurs de l’aube et ce, jusqu’en toute fin de matinée, constituera la première escale.

 

 

Jouxtant le port, un hangar aménagé ainsi que son parking servent ainsi de lieu de vente  aux pêcheurs venus y écouler leur prise du jour.

 

 

 

  

 

 

Ménagères, restaurateurs, tous viennent s’y approvisionner en produits de la mer d’une fraîcheur sans pareille.

 

 

 

 

Avant de quitter le marché, dirigez vous vers le fond du hangar où plusieurs hommes, à l’époustouflante dextérité, s’assurent du service après vente en évidant, nettoyant et découpant les produits achetés par la clientèle.

 

 

 

 

 

3. FLÂNER DANS LES DÉDALES DU MAGNIFIQUE SOUK DE MUTRAH 

 

 

 

 lampes vendues dans le souk

 

 

Donnant sur la Corniche, le souk couvert de Mutrah, situé à seulement quelques encablures du marché aux Poissons, est la troisième halte obligatoire à Mascate.  

 

 

 

 

 

En premier lieu pour admirer ses superbes plafonds peints et son étonnante  toiture en bois.

 

 

 

 

 

 

Puis pour se perdre dans ses ruelles labyrinthiques où locaux et touristes viennent, dans une ambiance très détendue (les vendeurs n’étant pas du tout agressifs), faire leurs emplettes.

 

 

 

 

 

Les allées du souk s’organisent, en effet, en plusieurs secteurs spécialisés abritant des dizaines, voire centaines, de petites boutiques.

 

 

Aux étals de parfums, d’épices, de santal et d’encens,  parfumant allègrement l’atmosphère,

 

 

 

 

 

succèdent ceux offrant à la vente tapis, coffrets,

 

 

 

 

 

différents textilesparmi lesquels les khangas (tissus portés notamment en Afrique de l’Est),   vêtements,

 

 

 

 

kandjars (poignards locaux que les hommes portent à la taille) , kummah (calot traditionnel brodé)

 

 

 

 

outre les magnifiques poteries et autres objets artisanaux.

 

 

   

 

 

 

En ce qui me concerne, j’ai eu un énorme coup de cœur pour ces superbes lampes dignes des Contes des Mille et Une Nuits.

 

 

  

 

 

 

N’oubliez pas, non plus,  de vous aventurer dans  le fascinant Gold Souk  occupant une autre aile du marché.

 

 

Les vitrines de ses joailliers  exposent d’imposantes, et  parfois extravagantes, parures en or massif qui ne manqueront pas de vous impressionner.

 

 

 

 

Enfin, pour se désaltérer ou pour contenter une petite faim, rien ne vaut une halte dans l’un ou l’autre des multiples petits cafés installés dans le souk.

 

 

De délicieux thé à la menthe, café et jus de fruits fraîchement pressés outre d’exquis samoussas, frits minute, vous y seront servis à des prix défiants toute concurrence.

 

 

Pour tout vous dire, j’en salive encore :-)

 

 

 

4. EXPLORER LE MODERNE OPÉRA ROYAL

 

 

 

 

 

Œuvre des architectes ayant construit la mosquée du Sultan Qaboos,  l’ inédit Opéra Royal de Mascate a ouvert ses portes en 2011.

 

 

Depuis, son exceptionnelle acoustique ainsi que sa riche programmation ont contribué à l’ériger  en un haut lieu de la scène culturelle dans la sous-région.

 

 

Deux possibilités s’offrent donc à vous pour l’explorer :  assister à une représentation  ou participer à la visite guidée proposée, en semaine jusqu’à 14 heures (selon des horaires à vérifier sur place), au public.

 

 

La sobriété extérieure de l’édifice (tout de même recouvert de marbre)

 

  

 

 

 

 contraste avec la richesse de la décoration intérieure, faisant la part belle aux dorures et boiseries incrustées, qui se révèle une fois le seuil de l’Opéra franchi .

 

 

 

 

 

Dans le hall  précédant l’entrée dans le sublime auditorium sont exposés des instruments de musique, pour certains centenaires, dont l’Histoire ait contée par l’intervenante qui assure la visite guidée.

 

 

Vient ensuite le moment tant attendu où l’on pénètre dans cette vaste et magnifique salle, d’une capacité d’un millier de personnes, ayant accueilli  plusieurs sommités du Monde Lyrique  et où les œuvres de quelques uns des plus grands compositeurs du Monde ont été jouées.

 

 

 

 

Rappelant, par son fastueux décor or et rouge, le Théâtre parisien du Châtelet, l’auditorium de l’Opéra Royal s’en distingue, cependant, par l’extrême modernité de son équipement.

 

 

Les tablettes numériques tactiles intégrées au dossier de chaque siège permettent, en effet, aux spectateurs d’y suivre la représentation en cours outre de profiter de la traduction, dans la langue de leur choix, du livret afférent.

 

 

Une expérience qui y rend  toute visite inoubliable.

 

 

 

 

 F-min

 

 

 

 

5. SE DÉTENDRE, VOIRE PLUS SI AFFINITÉS, A L’HÔTEL THE CHEDI MUSCAT

 

 

The Long Pool, l’une des 3 piscines de l’hôtel Chedi Muscat

 

 

Envie de farniente dans un cadre paradisiaque ?

 

 

L’hôtel The Chedi, installé en front de mer, saura indéniablement vous contenter.

 

 

 

 

Jardins de toute beauté, 3 magnifiques piscines, avec vue sur l’océan,  où se détendre;

 

 

la Serai Pool

 

 

 

la Chedi Pool

 

 

 

La Long Pool

 

    

 

 

une plage privée bénéficiant d’un panorama d’exception,

 

 

 

un spa réputé ainsi que plusieurs restaurants où savourer, à toute heure du jour ou de la nuit, délicieux encas, goûters ou repas.

 

Ici, les sources de plaisir sont bien infinies .

 

 

 The Beach Restaurant

 

 

 

Et parce qu’ après une après-midi passée à profiter des joies du Chedi, l’envie de poursuivre l’expérience pourrait se faire (à raison) plus pressante,   sachez que ses chambres et  villas privatives sont de véritables  cocon .

 

 

A Mascate, impossible que vous ne trouviez pas votre bonheur !

 

 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire