NEWSLETTER
Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | AUX PORTES DES FJORDS DE L OUEST NORVÉGIEN
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
144
post-template-default,single,single-post,postid-144,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

AUX PORTES DES FJORDS DE L OUEST NORVÉGIEN

  |   EUROPE, NATURE, NORVEGE, PORTFOLIOS, SHORT BUT SWEET ESCAPADES, TOUS, VOS ENVIES   |   6 Comments

 

En croisière. Stonefjord

 

DÉCOUVRIR LES FJORDS, JUSTE POUR QUELQUES HEURES, C’EST POSSIBLE !

 

Fjords, nous voila !  

 

   Comme je vous l’indiquais dans mon précédent article sur la Norvège, si j’ai choisi de me rendre à Bergen c’était, en partie,  dans l’espoir de pouvoir faire une escapade, même très courte, dans les fjords de la région.
 
 
En effet il me tardait de voir le Sognefjord, l’un des plus beaux mais également le plus long, près de deux cents kilomètres, et le plus profond fjord du pays, se situant, par bonheur, au nord de Bergen.
 
   Seul hic : comment réussir à intégrer cette énième surprise dans un programme touristique aussi court (48 heures en tout et pour tout dans la région dont 24 heures déjà pour la seule découverte de Bergen) ??
 
Heureusement, et après quelques recherches assidues sur les forums (Dieu bénisse tous les voyageurs qui y livrent leurs expériences et y partagent tous leurs bons plans), j’ai fini par tomber sur un message qui, à lui tout seul, illumina mon début de soirée !!!
 
   Je venais, en effet,  de découvrir qu’il était possible de faire une excursion assez complète, de 8 heures, dans les fjords.
 
Oui, vous avez bien lu 8 heures !!!
 
Quand Norway in a Nutshell vient à la rescousse des voyageurs pressés
 
Comment ?
 
Tout simplement en réservant le circuit Norway in a Nutshell proposé par le tour opérateur Fjordtours.
 
   L’objectif de ce parcours « clé en main », conçu pour les touristes pressés, est de leur donner un aperçu, en empruntant train, bus et bateau, de la beauté des magnifiques paysages que peut offrir la Norvège.
 
 
Des villes de Bergen à Gudvangen en passant par celles de Flam et Myrdal, Norway in a Nutshell promet aux visiteurs de découvrir une Norvège miniature où cascades, lacs, forêts et bien évidemment les Fjords sont les vedettes incontestées.
 
Alléchant programme n’est ce pas ?!
 
Une heure plus tard j’avais réservé nos billets.
 
J’avais vraiment hâte d’y être !
 
7 juin 2014 : My D DAY (vous remarquerez, soit dit en passant, que c’est un jour après le » french D DAY » ou débarquement sur les côtes normandes du 6 juin 1944)
 
7 juin 2014, 7 heures. Une chambre du Det Hanseatiske Hotel. Bergen.
 
Mon réveil sonnait depuis déjà 5 minutes mais je peinais, malgré tout, à m’extirper du lit.
 
Rappelez vous  : la veille au soir, j’étais arrivée, assez tardivement et de surcroît fourbue par la fatigue engendrée par le voyage, à l’hôtel et je m’étais endormie aux environs d’une heure du matin.
 
Dès lors, il était pour moi impossible qu’il fasse déjà jour !
 
Pourtant il fallait que je me rende à l’évidence que c’était bien le cas.
 
 
Plus une seule seconde à perdre car si je voulais être à la gare de Bergen à 8h15, comme le précisaient nos billets de train (que l’hôtel avait eu l’amabilité de récupérer pour moi la veille),  il était désormais impératif que je me lève !
 
Ah oui j’oubliais !
 
Dans l’intervalle, j’avais également dû expliquer à mon cher et tendre le pourquoi de ce réveil très matinal (pour un samedi matin à l’étranger 🙂
 
Rassurez vous, si j’ai bien reconnu avoir réservé une excursion, j’ai en revanche farouchement nié, en dépit des doutes qu’il me disait avoir à ce sujet, qu’il s’agissait d’un périple devant nous mener dans les fjords!
 
Ouf!
 
L’honneur était sauf et le mystère restait, pour lui, tout entier 🙂
 
Vous comprenez que je tenais à ne pas lui révéler la surprise tout de suite 🙂
 
UN TRAIN ET PUIS S’EN VONT. GARE DE BERGEN, POINT DE DÉPART DU PÉRIPLE
 
Prendre le train à Bergen où la mise en place d’une stratégie
 
Après une dizaine de minutes de marche depuis l’hôtel, j’ai enfin pénétré dans le hall de la gare, située en plein cœur de Bergen, qui telle une fourmilière grouillait déjà de beaucoup de monde !
 
Essentiellement des groupes de touristes.
 
Le train de 8h44 à bord duquel j’allais prendre place n’était pas encore arrivé mais déjà une queue s’était formée devant son quai de départ.
gare de Bergen

 

 
près des quais de la gare en attendant mon train
 
 
Les billets n’étant pas numérotés, la seule règle qui prévalait était celle du « 1er monté à bord, 1er assis « , d’où la nécessité d’arriver suffisamment en avance à la gare.
 
 
Il fallait donc être TRÈS rapide !!
 
En effet les malheureux qui avaient un tant soit peu traîné la patte furent contraints de faire le trajet, d’une heure, reliant Bergen à Voss (où nous nous rendions),  debout ou assis dans les allées du train.
 
Pas très confortable de voyager ainsi !
 
 Par ailleurs, peine perdue d’ indûment tenter de s’approprier la place d’un autre voyageur car, aussitôt le train parti, une pointilleuse armada de contrôleurs débutait la vérification des billets des passagers.
 
Un paysage enchanteur
 
 
Durant le trajet jusqu’ à Voss, une station bien connue des skieurs, je suis littéralement restée scotchée à ma fenêtre : ne cessant de m’émerveiller devant les magnifiques paysages de rivières ou fjords, qui ne cessaient de défiler sous mes yeux !
 
 
J’en prenais tellement plein les mirettes qu’à aucun moment je n’ai songé, aussi étrange que cela puisse sembler notamment pour ceux qui me connaissent, à immortaliser ces instants.
 
Je dois d’ailleurs avouer que je le regrette amèrement maintenant !
 
 
Enfin, j’allais me rattraper aux étapes suivantes, car oui d’autres haltes nous attendait.
 
A 9H58 le train est entré en gare de Voss.
 
 
La deuxième étape du parcours commençait.
 
 
L’ ECHAPEE BELLE EN BUS A PARTIR DE VOSS
 
 
Tout était bien rôdé et le bus qui devait nous mener à Gudvangen nous attendait déjà.

 

A 10 heures précises il a démarré. 
 
  Le trajet d’une heure et quart jusqu’a Gudvangen nous réservait encore de bien belles surprises.
 
Certaines inattendues comme un festival de vieilles voitures et d’autres plus prévisibles : petites maisons en bois, conifères et feuillus presque partout où l’on posait le regard, routes enlacées à donner le tournis, cascades multiples et rivières enserrées au pied de falaises.
 
Un régal oculaire jusqu’à Gudvangen où notre promenade en bus s’est terminée.
 
 
 

 

hystérie collective dans le bus pour immortaliser les premiers paysages

 

 

 
 
 
 
conifères à gogo !

 

 

 

 
Arc en ciel au pied d’une cascade

 

 
 
GUDVANGEN OU LE DÉBUT DE LA CROISIÈRE VERS LES FJORDS
 
 
Train et Bus Checked !.
 
 
Indubitablement la 3 ème étape serait l’embarquement sur un bateau.
 
Mon chéri avait visé juste et se réjouissait déjà à l’idée de voir les fjords.
 
A 11H45 la croisière tant attendue à débuter sous de très très bons auspices : ciel bleu et  températures oscillant entre 23 et 25 degrés.
 
Installée sur le pont supérieur du bateau je croisais les doigts pour que ces conditions météorologiques idéales ne se dégradent pas durant nos 90 minutes de promenade sur l’eau.
 
 
Je comptais profiter de ce moment magique dont je rêvais depuis si longtemps !

 

A nous cascades, pins vert, ciel bleu,  mer, falaises abruptes, vol d’oiseaux blancs suivant le bateau, charmants petits villages aux maisons colorées posées sur les rives que le bateau longeait mais surtout découverte, maintes et maintes fois fantasmée, de cette fierté nationale naturelle : les FJORDS  !
 
 
Les voir, en cette belle journée, presque d’été, me donnait la sensation d’atteindre un GRAAL, celui d’une beauté naturelle à l’état sauvage si grandiose !
 
 
Ce fut 1 heure et demie d’une expédition magique . Un bonheur indicible et indescriptible également partagé par mon Homme qui, à ce moment précis, complètement conquis (mais qui ne le serait pas devant un tel spectacle franchement ?) ne regrettait plus l’absence de passage à Oslo et pas davantage le réveil matinal pour prendre le train à Bergen !!
 
Selon lui, voir les fjords est TOTALLY worth it !
 
Haha le pouvoir de Dame Nature sur les hommes 🙂
 
 
Moi, j’étais ravie d’avoir réussi mon pari.  
 
Enfin, en partie, car il  était à mille lieues d’imaginer qu’il nous restait encore une étape à découvrir.
 
En attendant d’y parvenir, mon activité sur le bateau s’est résumée, à 80 %, à contempler ce paysage majestueux qui défilait sous mes yeux et pour le reste à essayer de me faufiler parmi les nombreux touristes à bord pour prendre le maximum de photos possible !
 
Allez je me tais à présent et vous laisse découvrir  le tout en images 🙂
 
 
les bateaux de croisière au départ de Gudvangen

 

 

 

 

 

cascades à gogo !

 

 

 

 

 

envol majestueux
la beauté des fjords
tous à nos portables, caméras, appareil photo numérique et autre : la beauté des fjords n’attend pas 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
petit village près de Flam

 

 

 

 

 

FRISSONS GARANTIS A BORD DU FLAMSBANA, DERNIÈRE HALTE DU PARCOURS
 
A la découverte du train qui fait la renommée de Flam.
 
Malheureusement, toutes les bonnes choses ayant une fin, la croisière s’est terminée dans le petit port du village de  Flam, situé au bout de l’Aurlandfjord, un bras du Sognefjord.
 
 
Là, je n’avais qu’une hâte, celle de m’installer à bord du Flamsbana, le train qui allait nous mener, en un peu plus d’une heure, à Myrdal.
 
   J’attendais ce trajet avec beaucoup d’impatience car cette ligne ferroviaire a une particularité qui la rend à elle seule exceptionnelle :  parcours d’une distance de 20 kilomètres sur une montée escarpée de près de 800 mètres.
 
 
Mon chéri semblait, quant à lui, un peu moins enthousiaste car que pouvait réserver de plus un trajet en train après une superbe croisière dans les fjords ?
 
Pour lui, rien..du moins à cet instant précis.
 
 
Moi je savais qu’une autre merveille nous attendait en chemin.
 
   Pour patienter jusqu’à l’arrivée dudit train, j’ai pu me régaler d’une glace à la vanille tout simplement délicieuse !!
 
 
Accostage à Flam
 

 

gare de Flam
 
 
des glaces à tomber à la renverse !!!!
   Puis le fameux train vert est entré en gare.
 
Après avoir déversé son lot de touristes, faisant  l’excursion Norway in a Nutshell dans le sens inverse, j’ai enfin pu prendre place à bord de ce dernier.

 

 

 

 

 

 

 

 
A l’intérieur du train
Panoramas d’exception, encore et toujours à l’ordre du jour !   
 
Vous ne serez pas surpris de m’entendre, une fois de plus, vous dire, que ces premiers kilomètres de trajet, depuis Flam et en direction de Myrdal  ont été, pour moi, un véritable ravissement visuel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le train presqu’à l’arrêt

 

 

 

 

 

 

 

quelques photos prises sur le tronçon Flam-Myrdal mais avant l’arrivée au chute de Kjosfossen
 
Les spectaculaires chutes de Kjosfossen, dernier clou du spectacle
 
   Puis le train s’est arrêté et tous les passagers ont été priés de descendre, malgré la pluie qui s’était mise à tomber. 
 
 
J’ai alors lu une énième interrogation dans le regard de mon Homme.
 
 
Il semblait se demander ce que cette halte, à laquelle il ne s’attendait pas, pouvait encore nous réserver comme surprise.
 
 
Il n’eut pas à se poser la question trop longtemps car déjà nous entendions les exclamations des passagers descendus du train avant nous.
 
Quelques marches encore et je me suis retrouvée face aux spectaculaires chutes, de près de 100 mètres de haut, de  Kjosfossen !

 

Pour une surprise ça en était une ! 
 
 
Quelle puissance !
 
Elles rugissaient tellement que nous recevions même des gouttelettes sur la plateforme depuis laquelle nous les observions.
 
 
Moi qui ai hâte de découvrir les chutes du Niagara au Canada, d’Iguaçu en Argentine, du Saut de l’Ange au Vénézuela et les Victoria Falls au Zimbabwe (oui je sais je rêve de beaucoup d’endroits !), j’avais ici, près de Myrdal, un avant goût très prometteur !
 
Les réactions des autres touristes étaient contrastées : les plus téméraires s’approchaient au plus près de la barrière pour poser ou prendre des photos tandis que les moins courageux s’en tenaient bien éloignés !
 
Je dois faire partie des courageuses puisque je vous livre ici quelques uns des clichés que j’ai pris 🙂

 

mitrailler les chutes: tout un art !

 

 
ca y est, on quitte les chutes après une expérience mémorable

 

  Retour à la case départ, un trajet vers Bergen aux paysages toujours aussi magnifiques!
 
  
Quelques minutes plus tard, le Flamsbana est arrivé à Myrdal où le dernier train pour Bergen nous attendait déjà.
 
 
Comme à l’aller, le trajet retour, de deux heures, vers Bergen fut une parenthèse enchantée alors que les derniers sommets enneigés et rivières défilaient sous mes yeux .
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

quelques photos prises sur le trajet Myrdal-Bergen
 
   A 18 heures, j’étais de retour à la gare de Bergen, là où, huit heures plus tôt, cette folle journée avait commencé.
 
 
Comme vous vous en doutez et malgré la fatigue que je commençais à ressentir (ben oui ce n’est pas de tout repos de crapahuter ainsi toute une journée entre train, bus et bateau !), j’ai littéralement « kiffé » mon excursion Norway in a Nutshell !
 
Car étant une citadine notoire, je ne pensais pas pouvoir être autant subjuguée par la beauté sauvage offerte par la région de Bergen et plus spécifiquement par les fjords !
 
 
Pourtant, j’ai succombé et succomberai encore volontiers, et ce, sans état d’âme !
 
Oscar Wilde avait bien raison, le meilleur moyen de résister à la tentation c’est d’y céder 🙂
 
 
Donc en attendant de pouvoir retourner dans les fjords ou ailleurs en Norvège (j’ai déjà quelques idées en tête), je ne peux que vous inciter à faire le choix de ce voyage inoubliable, seul ou à deux !
 
Car si j’en crois ma moitié, elle a également adoré cette escapade !
 
 
Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire 🙂
 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

6 Commentaires
  • Avatar

    LadyMilonguera@Talons hauts et sac a dos | Oct 19, 2014 at 22 h 17 min

    Oh la la… ces paysages sont d'une beauté !!!

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Oct 19, 2014 at 22 h 36 min

      Oui !! Dame Nature sait nous épater par sa beauté ! Et je dois dire qu'elle s'est vraiment appliquée dans les fjords 🙂

  • Avatar

    Anonyme | Oct 20, 2014 at 11 h 17 min

    On sent presque les gouttes sur notre visage 🙂

    Célinie

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Oct 20, 2014 at 12 h 58 min

      Le récit est donc troublant de réalisme alors 🙂 Tant mieux ! Merci !

  • Avatar

    Anne-L'Or JEUNE NOZIER | Nov 3, 2014 at 16 h 57 min

    ça doit être extraordinaire de se poser quelque part sur une berge là-bas et profiter simplement du paysage, méditer, rêver… lolll! Revenons à la réalité! MERCI LPV!

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Nov 3, 2014 at 17 h 54 min

      Tout à fait d'accord avec toi ! J'étais tellement émerveillée par la beauté des lieux que je n'ai finalement pas pris beaucoup de photos, c'est dire! lol

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.