NEWSLETTER

Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | ZAINA LODGE, TO SAFARI OR NOT TO SAFARI ?
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
15302
post-template-default,single,single-post,postid-15302,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

ZAINA LODGE, TO SAFARI OR NOT TO SAFARI ?

  |   AFRIQUE, ARCHITECTURE, EDIFICES RELIGIEUX, GHANA, NATURE, PORTFOLIOS   |   No comment

 

 éléphants, Safari à pied. Mole National Park.

Nord du Ghana

 

 

Le caractère totalement inédit du Zaina Lodge  ne saurait, à lui seul, suffire à expliquer comment cet établissement est parvenu à conquérir, en seulement un an d’existence,  le cœur de tous ceux qui y ont fait escale.

 

 

A mon sens, la clé de son, amplement mérité, succès réside également dans l’expérience, peu commune dans la sous région, qu’il réserve à ses hôtes :  leur permettre de vivre non pas Un mais Des safaris

 

 

Et à ce titre, il dispose d’un indéniable atout : son  emplacement  au cœur du  Mole National Park, le plus grand parc national ghanéen.

 

 

 

 

 

Prendre ses quartiers au Zaina Lodge c’est donc être assuré de découvrir, dans un environnement fait de savane, foret et points d’eau,  les riches flore et faune qui, depuis 50 ans, ont assuré la renommée du Mole National Park.

 

 

 

 

 

L’ absence de certains Big 5 ( tous visibles, à contrario,  dans les parcs d’Afrique du Sud et de l’Est ainsi que je vous le racontais dans le billet consacré à mon épopée tanzanienne) n’entame, cependant, en rien  le  plaisir ressenti à scruter la savane.

 

Pas plus que celui  éprouvé à débusquer,  grâce à des guides  professionnels à la vue perçante, les nombreux animaux qui ont élu domicile au sein du parc.

 

 

Colonies de babouins,  reptiles, phacochères

 

 

 

 

 

 pintades sauvages,   multiples espèces d’oiseaux dont des rapaces,

 

 

 

 

 

 antilopes, 

 

 

  

 crocodiles,  buffles et surtout majestueux éléphants. 

 

 

La forte population de pachydermes  qu’ abrite le parc attire, en effet, de nombreux touristes.

 

 

Des mastodontes qui, dès les premières lueurs du jour,  n’hésitent, d’ailleurs, pas à franchir l’enceinte du Zaina Lodge.

 

 

 

 

Allant même jusqu’à  s’aventurer au plus près des chalets où dorment les clients pour …… savourer leurs petit-déjeuners .

 

 

Émotions garanties 🙂

 

 

 

 

 

 

A tel point que mon exploration du Mole National Park m’a incontestablement rappelée celle du parc national tanzanien du Tarangire où la concentration d’éléphants est, actuellement, l’une des plus fortes sur le continent africain. 

 

 

 

 

 

A l’aune de ces différents constats, le Zaina Lodge a donc fait le, bienheureux, choix de proposer à ses hôtes d’expérimenter,  au titre des activités inclues dans leur séjour,  plusieurs types de safaris.

 

3 plus exactement.

 

 

Le premier, de loin le plus impressionnant, est celui à pied.

 

 Une spécificité propre au Mole National Park qui ne manquera pas, j’en suis certaine,  de vous laisser un souvenir impérissable .

 

A l’aube,  c’est donc sous la double houlette d’un guide et d’un ranger armé (tous deux très expérimentés) du Zaina Lodge que débute cette exclusive ballade, de 2-3 heures, à travers le parc.

 

L’occasion, au détour des pistes empruntées, de parfaire ses connaissances botaniques mais surtout de s’ approcher au plus près, parfois à seulement quelques mètres, de la faune y vivant.

 

Une expérience d’une intensité folle !

 

Si les gazelles se distinguent, néanmoins, par leur promptitude à détaler au moindre bruit, rendant de fait presque impossible la chance de pouvoir les voir à courte distance, cela n’est  pas le cas des éléphants.

 

Vous comprendrez donc pourquoi de ce premier safari pédestre,  je garde précieusement en mémoire mon extraordinaire rencontre avec un groupe de pachydermes profitant, à proximité d’un des points d’eau du parc,  d’un bain de boue. .

 

 

 

 

 

Sans aucun doute l’un de mes plus beaux souvenirs de cette échappée en terre nord ghanéenne.  

 

 

  

 

 

 

Mais pour les non-amateurs de sensations fortes ( impossible, en effet, de contester l’adrénaline suscitée par les safaris pédestres) ou ceux désireux de vivre une expérience beaucoup plus classique, le Zaina Lodge propose deux safaris journaliers dont les départs ont lieu aux alentours de 7 matin puis en milieu d’après midi.

 

Cette fois, c’est à bord de confortables 4×4 , fabriqués sur le modèle des voitures utilisées lors des safaris en Afrique de l’Est et notamment en Tanzanie, que la découverte du Mole National Park s’envisage.

 

 

 

 

Même si la ballade en Land Cruiser, prévue pour 9 passagers maximum par  véhicule (guide et ranger inclus),  se révèle moins intense que  le safari à pied, il n’en demeure pas moins qu’elle reste tout de même très agréable.

 

En effet, à bord, outre les boissons fraîches mises à  disposition pour se rafraîchir, les hôtes du Zaina Lodge peuvent également profiter de jumelles.

 

Tenter de déceler ce qui est invisible à l’œil nu ou admirer, tout simplement et grâce aux toits ouvrants, les grandioses panoramas qu’offre le parc : tels seront alors vos bons plaisirs 🙂

 

 

 

 

Dois-je ajouter qu’avoir la possibilité, lors du safari matinal motorisé, de s’arrêter quelques instants dans une clairière pour savourer, en ayant des biches pour voisin, un frugal petit déjeuner  reste un inoubliable souvenir ?

 

 

 

  

 

 

Encore un autre priceless moment que seul le Zaina Lodge est capable d’organiser de la sorte.  

 

 

Quant à lui, le safari en canoë sur la rivière traversant le Mole National Park permet de découvrir le parc autrement.

 

A défaut de voir des animaux venir s’y abreuver ou parcourir ses berges, vous distinguerez de nombreuses empreintes laissées, notamment, par des sauriens qui, quelques heures auparavant, se prélassaient à cet endroit.

 

En tout état de cause, sachez que quiétude et sérénité sont  véritablement au rendez-vous lors de cette excursion où la Nature se dévoile magnifiquement.

 

 

 

Mais afin de se distinguer davantage, le Zaina Lodge réfléchit dorénavant à l’organisation d’un safari nocturne à l’instar de ce qui se fait déjà en Afrique du Sud.

 

Une raison qui devrait, si ce n’est pas encore le cas, vous inciter à l’inscrire sur votre Travel List 🙂

  

Enfin, impossible pour moi de clore ce billet sans mentionner une dernière activité, plus culturelle, proposée par le Zaina Lodge.

 

Cette échappée a pour destination le petit village traditionnel, situé à l’extérieur du Mole National Park, de Larabanga.

 

Bourgade qui doit sa renommée à l’atypique architecture de sa mosquée blanche, l’une des plus anciennes d’Afrique de l’Ouest, construite en banco  et hérissée de chevrons en bois.

 

 

Érigée, il y a au moins huit siècles, sur le modèle de celle de la ville malienne de Djenné, sa beauté ne laisse personne indifférent.  

 

Je suis, pour ma part, restée bouche bée lorsque je l’ai découverte.

  

 La visite étant interdite aux non-musulmans, un guide se chargera de vous en apprendre un peu plus sur cet étonnant édifice religieux dont les 4 portes d’accès sont chacune empruntées par des personnes spécifiquement désignées (Hommes, Femmes, Imam et Muezzin).

 

 

 

 

 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.