NEWSLETTER
Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | PAROLES D’AMOUREUX DU VOYAGE: NATHALIE GOFFIN FONDATRICE DU BLOG JOLITROPISME
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
35393
post-template-default,single,single-post,postid-35393,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

PAROLES D’AMOUREUX DU VOYAGE: NATHALIE GOFFIN FONDATRICE DU BLOG JOLITROPISME

  |   AFRIQUE, Kigali, PAROLES D'AMOUREUX DU VOYAGE, RWANDA   |   No comment

 

Nathalie Goffin et ses filles,  Jambiani,  Zanzibar

 

 

Parce que les possibilités d’envisager les voyages sont infinies,

 

Parce qu’être un(e) « traveladdict » est une dépendance,  non  répréhensible pénalement, qui, au contraire, nous enrichit,

 

Parce que de la découverte d’une même destination, chaque voyageur ressent et garde en mémoire des émotions ainsi que des souvenirs qui lui sont propres, lesquels sont marqués par son expérience et son histoire personnelles,

 

Parce que plusieurs avis valent toujours mieux qu’un seul,

 

Parce que tout simplement l’essence du JPV demeure, depuis l’origine, le partage,

 

Donner la parole, sur le blog, à des amoureux du voyage, m’est dès lors apparu comme une évidence.

 

……………………………..

 

Pour s’être, d’une part, partiellement mués en enclaves où, réfugiés derrière l’anonymat de leurs pseudonymes, nombre d’internautes déversent, sans complexe, violence et haine

 

et parce qu’ils mettraient, d’autre part, en avant des influenceurs aux publications de plus en plus standardisées, aux pratiques douteuses (à l’instar du recours à l’achat de followers ) et dont l’absence d’authenticité aurait fini par susciter une véritable défiance à leur regard, les réseaux sociaux ont, ces derniers mois, été l’objet d’une véritable bronca.

 

Sans nier la réalité desdits constats, j’ai quant à moi fait le choix de les voir comme des espaces permettant d’offrir de la visibilité à d’aussi vertueux que singuliers créateurs de contenus, guidés par leurs passions.

 

Bien des comptes, fussent-ils ou non orientés voyages, auxquels je suis désormais abonnée ont, en effet, été découverts au gré de mes pérégrinations sur Instagram, devenu l’une de mes plateformes favorites. 

 

Il y a trois ans, les hasards d’une recherche effectuée, la-bas, autour d’un hashtag m’ont ainsi menée jusqu’à l’antre virtuelle d’une femme, cachée derrière le pseudonyme @Jolitropisme, assurément polyvalente.

 

Celle qui a, aujourd’hui, accepté d’être ma 15 me invitée de Paroles d’Amoureux du Voyage : Nathalie Goffin.

 

Son intérêt pour l’Histoire, et plus spécifiquement  pour la seconde guerre mondiale;

 

Sa passion pour la gastronomie dont témoigne, avec brio, Poivre Noir, l‘incroyable table bistronomique, sublimant les produits du terroir rwandais à travers une cuisine aux influences occidentales, qu’elle a, en mars 2015, ouverte à Kigali avec, son époux, John qui y officie en tant que Chef.

 

Une adresse où je m’étais d’ailleurs, à deux reprises, indiscutablement régalée l’an dernier ; 

 

Sa volonté de s’inscrire en faux contre les préjugés en célébrant la richesse et les beautés du continent africain, en général, et celles du Rwanda, sa terre maternelle qui m’avait moi-même  envoûtée dès mon premier séjour sur place en 2013, en particulier,

 

Outre son amour pour les mots et la photographie, transparaissant dans ses billets, foodie, arty, fashion, littéraires, d’humeur ou encore d’ évasion, publiés sur Jolitropisme :

 

Sont autant de dénominateurs communs, que nos publications respectives, conversations privées et interactions online ont au fil du temps progressivement révélé,  expliquant pourquoi @Jolitropisme a très vite rejoint la sélection de mes blogs voyages coup de cœur.

 

Mais ce serait manquer de bonne foi que d’uniquement le circonscrire auxdits attraits.

 

Car l’autre force de ce compte tient aussi à la sincérité de la voix de, son autrice, Nathalie, cette repat qui, fin 2014, quittait définitivement Bruxelles, avec homme et enfant, pour le Rwanda en ayant pour objectif d’y réaliser un projet commun longuement mûri.

 

Une authenticité dont elle ne se départ jamais, qu’il s’agisse, notamment, de :

 

Partager avec ses lecteurs les doutes, challenges et défis surmontés à leur installation dans un pays où ils n’avaient encore jamais vécu puis après l’ouverture de leur restaurant ( étant précisé que ni l’un ni l’autre ne venaient du monde de la restauration) ; 

 

Condamner publiquement les discriminations dont les personnes racisées restent encore malheureusement l’objet en Europe ;

 

Raconter son quotidien de mompreneur;

 

Démystifier les croyances selon lesquelles voyager avec des enfants, qui plus est en bas-âge, serait tout bonnement impossible; 

 

D’apporter son soutien à des initiatives, créateurs ou établissements hôteliers à taille humaine rwandais sur lesquels elle braque ses projecteurs.

 

Ou l’art de conjuguer, avec la manière, quotidien, évasions et engagements pluriels sur Jolitropisme.

 

Il me tardait donc de pouvoir inviter Nathalie ici.

 

Dont l’ interview est, sans plus tarder, à découvrir ci-dessous :

 

 

…………………………………………..

 

 1. Que t’évoque la notion de Voyage ?





 La première chose qui me vient à l’esprit c’est la découverte et l’enrichissement.

 

Un voyage c’est un moment que l’on s’offre pour découvrir d’autres perspectives, d’autres paysages, s’enrichir de ceux que les autres ont et font.

 

Je trouve que voyager rend tolérant.

 

Je crois profondément qu’il est impossible de voyager et d’être intolérant. En découvrant les autres, leurs cultures, on apprend sur soi et on réalise qu’il n’y a jamais une seule façon de faire, d’exister, d’avancer.

 

Chaque voyage, même si on retourne dans une destination déjà explorée, nous en apprend toujours un peu plus sur l’autre mais aussi sur soi!



2. Que recherches tu lorsque tu parcours un blog voyage ?

 

Un avant-goût.

 

J’adore lire les carnets de voyages de personnes qui ont déjà été dans une destination que je prévois de découvrir.

 

J’aime les récits qui nous parlent des choses pratiques mais aussi des émotions suscitées.

 

Des goûts, de l’atmosphère, des gens que l’on rencontre, de la culture et de l’histoire.

 

Bref j’aime les détails que l’on peut partager, je suis une amoureuse des mots et des images donc les blog voyages forcément ça me parle et ça me touche.

 

Je n’achète pas de guides papier, ou très rarement car ils sont uniquement dans le côté pratique et ça n’est pas assez pour moi . 







3. Le Journal d’un Pigeon Voyageur t a-t-il donné envie de découvrir une destination de voyage déjà évoquée sur le blog ?



Si oui, laquelle et pourquoi ?

 

Plein!

 

Ton blog m’a grandement aidé pour organiser mon séjour à Cape Town, et plus récemment le séjour en Tunisie a remis ce pays sur ma liste même si j’y suis déjà allée, il y a bien longtemps.







4. Comment définis tu le Journal d’un Pigeon Voyageur en 2 ou 3 adjectifs ?



Poétique, invitant et extrêmement complet.





5. Pourquoi avoir choisi cette photo pour illustrer l’interview ?

 

Je voyage principalement en famille, avec mon mari et nos deux filles.

 

Beaucoup de gens pensent que voyager avec un enfant complique les choses, moi je trouve que ça les rend plus simples et plus intenses.

 

Le rythme est plus doux et leur émerveillement pour tout même ce qui peut sembler insignifiant rajoute de la magie aux voyages.

 

J’ai grandi avec des parents qui nous ont donné le goût des voyages et aujourd’hui le transmettre à mes filles est très important.

 

Les voyages comptent autant pour moi que l’école car elles apprennent énormément quand on voyage, à commencer par le fait de s’adapter partout.

 



6. Raconte moi ton plus beau souvenir de voyage

 

En septembre 2009, pour les 30 ans de mon mari, on s’est rendu à New York,c’était son cadeau d’anniversaire (oui j’offre des billets d’avion et j’adore en recevoir hahahaha).
 
Cette ville est hypnotisante, fascinante et séduisante.
 
 
On l’a parcouru à pieds au point d’avoir des blessures malgré des baskets confortables. On a adoré le meltingpot culturel, la dimension hors norme de cette ville.
 
C’est fascinant car c’est une ville qu’on croit connaître (films, livres,documentaires, etc) mais on est quand même super surpris quand on y pose les pieds pour de vrai, c’est difficile à décrire.
 
 
C’est aussi lors de ce voyage que mon mari m’a demandée en mariage alors qu’on était sur un ferry avec la vue de la skyline en toile de fond et c’était tellement spontané et sans préparation que j’ai même cru qu’il plaisantait!
 
Donc forcément cette destination est spéciale à nos yeux.
 
 
Et c’est aussi lors de ce séjour que pour la première fois, en plaisantant, on s’est dit qu’un jour on ouvrirait un restaurant ensemble (et qu’on a découvert que le burger était bien plus qu’un plat de fast food).
 
La food scène de New York nous a tellement transportés. 

 



7. Quelle est ta Travel List idéale ?

 

Compliquée celle ci 🙂
 
 
Mais en amoureuse du continent africain, je vais forcément nommer :
 
 
Le Kenya : Même si les safaris y sont tops, j’y recommande plutôt la côte est et l’océan indien , la découverte de la culture swahili et celle de la surprenante Nairobi
 
 
Zanzibar qui est un endroit tellement merveilleux .
 
Je n’ai pas de mots pour décrire la magie de cette île et le sentiment de douceur et de sérénité que l’on peut ressentir que ce soit sur une plage ou dans la surprenante Stone Town. Un must !
 
 
Et bien sûr, chez moi :  le Rwanda.
 
 
Le pays des Mille Collines est un pays surprenant .
 
 
Par son histoire, la résilience de son peuple, la bonne gouvernance mais, surtout, par la beauté de ses paysages , celle du Lac Kivu outre la richesse de ses 3 parcs nationaux.
 
C’est, selon moi, une destination idéale pour un premier voyage sur le continent Africain.

 

………………………….

 

Merci beaucoup Nathalie d’avoir accepté de répondre à cette interview.

 

Chers lecteurs, ne manquez pas à votre tour d’aller découvrir les articles et posts qu’elle publie sur son blog, Jolitropisme , mais également sur les réseaux sociaux,   Facebook et Instagram, où elle est présente.

 

Et si vous faites escale à Kigali, assurez vous par ailleurs de réserver une table chez Poivre Noir , l’ inoubliable adresse qu’elle a co-créée avec son époux John Goffin.

 

Pour ceux qui n’ont pas encore lu les articles du JPV  dont parle Nathalie, ils sont à découvrir en un clic ici  ( Cape Town ) et là ( Tunisie ) .

 

Enfin, profitez de ces temps de confinement pour  vous évader sur l’île de  Zanzibar et au Rwanda , deux destinations, déjà évoquées sur le blog, faisant partie de la Travel List de cette talentueuse blogueuse voyage

 

A très vite pour découvrir un(e) autre amoureux du Voyage

 

 

 

 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.