NEWSLETTER

Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | JUVET LANDSCAPE HOTEL OU L’INCROYABLE ADRESSE NICHÉE AU CŒUR DE LA NATURE NORVÉGIENNE
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
27576
post-template-default,single,single-post,postid-27576,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

JUVET LANDSCAPE HOTEL OU L’INCROYABLE ADRESSE NICHÉE AU CŒUR DE LA NATURE NORVÉGIENNE

  |   ARCHITECTURE, EUROPE, HOTELS, HOTELS ATYPIQUES, HOTELS D' EXCEPTION, NATURE, NORVEGE, VOS ENVIES   |   No comment

 

irrésistible panorama sur la Nature depuis le jacuzzi extérieur du Juvet Landscape Hotel

 

 

Au cœur de la magnifique campagne nord-occidentale norvégienne, cent kilomètres au sud de la renommée cité d’Alesund, le confidentiel village de Valldal cache, contre toute attente, un extraordinaire joyau.

 

 

De ceux qui par leur conception, soigneusement pensée dans les moindres détails, éblouissent immédiatement ;

 

Promettent d’incommensurables bonheurs multi-sensoriels ;

 

 Offrent une immersion champêtre voyant, sur plusieurs hectares, rivière, foret, pâturages, montagnes outre chemins de randonnées conjuguer leurs panoramas avec brio 

 

et rendent possible une salvatrice reconnexion avec soi-même.

 

Autant d’inoubliables instants de félicité que je savourais, il y a peu, à l’atypique Juvet Landscape Hotel, né de l’amour porté au comté du More Og Romsdal par l’entrepeneur Knut Slinning. 

 

l’un des 7 cubes du Juvet Landscape Hotel

 

 

  Visionnaire propriétaire des lieux qui en acquérant, en 2005, cette ancienne ferme, avant d’ultérieurement en confier la métamorphose au cabinet d’architectes Jensen & Skodvin, était loin d’imaginer qu’elle se verrait aussi rapidement conférer le statut d’adresse norvégienne la plus exclusive :

 

 Pour avoir choisi de célébrer la Nature environnante,  mis à l’honneur le terroir local et  privilégié un luxe rustique non ostentatoire.

 

 

 

Mais, à vrai dire,  comment aurait il pu en être autrement tant chaque recoin de l’établissement témoigne de son exceptionnelle beauté ?

 

A commencer par les séculaires grange et étable, à présent occupées par un informel lobby, une petite cuisine ainsi qu’ une envoûtante salle à manger-lounge.

 

salle à manger

 

Où tout, depuis l’utilisation du bois, la présence de poutres apparentes, l’installation de fauteuils recouverts de peaux de bêtes, la mise à disposition de livres évoquant la Norvège et la chaleur du feu crépitant, dès l’automne, dans l’âtre de la cheminée,  invite à la déconnexion.

 

l’espace lounge

 

C’est aussi ici que les hôtes sont, à l’heure du petit déjeuner et davantage encore quand sonne celle du dîner, ardemment invités à faire plus ample connaissance autour de la grande table  élégamment dressée.

 

 

 

Y débute alors un véritable voyage des papilles, orchestré par deux chefs inspirés, au cours duquel la gastronomie du pays des Fjords se trouve sublimée.

 

A travers un menu, quotidiennement renouvelé, faisant la part belle aux produits locaux :

 

Courge, Morue, Truite, Baleine, Saumon fumé, Renne, Agneau,  Baies ou Fraises, notamment.

 

baleine fumée et ses légumes 

 

agneau rôti et ses légumes 

 

cabillaud, avocat et purée de courge

 

sorbet à la fraise, framboise, meringue, panacotta 

 

 

Puis, à cet enchantement gustatif succède le plaisir de profiter de l’inattendue terrasse attenante.

 

 S’ouvrant sur un inoubliable panorama, elle dévoile le second visage du Juvet Landscape Hotel,  marqué quant à lui  par l’ omniprésence de la Nature.

 

 

 

Au milieu de laquelle émerge, au bout d’un chemin serpentant à travers la végétation, la silhouette du Spa .

 

 

 

Et même si le jacuzzi extérieur, chauffé, éblouit, d’emblée, par son installation en surplomb de la rivière Valldola,

 

 

les autres expériences offertes par cette enclave de bien-être méritent d’autant plus l’escale qu’elles sont proposées dans un cadre insolite.

 

 Chaque salle, fut-elle dédiée au hammam, au massage, à la relaxation voire même à la contemplation, bénéficiant, grâce à ses immenses baies vitrées, d’irrésistibles points de vue.

 

 

 

Déjà extraordinaire, l’intimiste tête à tête avec la Nature se révèle encore plus spectaculaire une fois le seuil des  atypiques cocons du Juvet Hotel franchis.

 

Entièrement construits en bois, dans un style architectural ultra-contemporain (pour un peu plus de deux tiers des hébergements, en l’occurrence 7, disponibles)

 

 

ou en s’inspirant des traditionnels stabburs, greniers en bois norvégiens ( s’agissant du tiers restant, en l’espèce 2, destiné à accueillir les personnes seules),

 

 

Bâtis sur pilotis; 

 

 

 

et faisant, dans un réel souci de préservation du site, absolument corps avec l’environnement,

 

 

 

sept cubes,  d’une superficie de 30 m2, surgissent ainsi entre arbres et roches.

 

Leur ameublement pour le moins minimaliste,

 

 

 

 Les ouvertures,  décuplant la perception de la rivière s’écoulant en contrebas, creusées aux abords des lits ,

 

Les renfoncements abritant ces derniers, 

 

 

L’absence de cloisons ou rideaux,

 

 L’orientation de chaque cabine,

 

Les couleurs sombres habillant, à l’exclusion de la salle de bain, les lieux

 

perspectives sur l’extérieur offerte depuis les salles de bain peintes en jaune

 

et leurs baies vitrées  sont, en effet, l’incontestable expression d’une architecture visant à focaliser l’attention de l’hôte sur la somptuosité des paysages extérieurs.

 

 panoramas , photographiés à différents moments du jour ou de la nuit, visibles depuis le cube n°2.

 

Qu’importe la saison. Qu’importe le moment de la journée. Qu’importe l’espace investi. Qu’importe l’endroit où le regard se pose.

 

A l’aune de cet éclairant constat, le concept de Landscape Hotel, dont le Juvet fut la première incarnation européenne, prend ainsi, et si besoin encore était, définitivement tout son sens.

 

Rendant alors plus difficile le choix de préférer aux joies de cette fascinante communion pastorale le bonheur visuel aussi bien procuré par le superbe Geirangerfjord, classé à l’Unesco, que par la vertigineuse route  montagneuse panoramique Trollstigen,  soit deux sites touristiques phares de la région.

 

Cornélien dilemme il va s’en dire …

 

Mais se régaler, sitôt l’aube levée, de saisissants paysages, jouir d’une parfaite intimité, oublier les contingences extérieures, être en symbiose avec la Nature et revivre quelques unes des scènes d’Ex Machina, ce thriller de science fiction, d’Alex Garland, sorti en salles en 2015 et partiellement tourné sur place, apparaissent comme autant de bonnes raisons justifiant de ne pas quitter l’enceinte de la propriété.

 

Il est des retraites enchantées qui vous laissent un souvenir impérissable, le Juvet Landscape Hotel en fait désormais pour moi indiscutablement partie. 

 

Beautiful Norway for sure !

 

 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.