NEWSLETTER

Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | MAISON CERONNE, UN FABULEUX EDEN NICHÉ AU CŒUR DU PERCHE NORMAND
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
30995
post-template-default,single,single-post,postid-30995,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

MAISON CERONNE, UN FABULEUX EDEN NICHÉ AU CŒUR DU PERCHE NORMAND

  |   ARCHITECTURE, ART & CULTURE, EUROPE, FRANCE, GASTRONOMIE, HOTELS, HOTELS ATYPIQUES, HOTELS D' EXCEPTION, NATURE, TOUS, VOS ENVIES   |   No comment

 

salon, Maison Ceronne

 

 

 Les routes normandes du département de l’Orne mènent, depuis peu, jusqu’aux portes d’une irrésistible maison d’hôte percheronne, nichée au sommet d’une colline de Saint-Céronne-lès-Mortagne, où luxe non ostentatoire, quiétude, volupté, convivialité et Amour du Beau se conjuguent avec élégance.

 

œuvres notamment de Katrin Bremermann

 

 

Sobrement baptisée Maison Céronne, cette adresse d’exception, à l’origine conçue par Vincent-Louis (ancien avocat et publicitaire s’étant, dans l’intervalle, reconverti en architecte d’intérieur) & Clément (entrepreneur) pour abriter leur résidence secondaire, fait, en effet, figure d’incontestable éden.

 

premier salon à la nuit tombée

 

Envoûtant par ses charmes pluriels les hôtes-épicuriens qui, comme moi le week-end dernier, choisissent, à raison, d’y faire escale.

 

Car après 4 ans de rénovations, essentiellement placées sous les sceaux de l’Esthétique, du Bien-Etre, de l’Architecture américaine des années 50, de l’Art

 

diptyque de Julien Colombier

 

 

outre du Design Contemporain,

 

fauteuil Warren Platner

 

fauteuil Pierre Guariche

 

chaise Mario Botta

 

 

les deux anciennes longères en pierre investies par  Maison Ceronne

 

 

 

dévoilent une surface de 850 m2 habitables qui, partout où le regard se pose, réserve une expérience sensorielle hors-norme.

 

On se laisse, ainsi, envelopper par les douces fragrances, spécialement créées pour Maison Céronne en s’inspirant du Traité des Excitants Modernes d’Honoré de Balzac, exhalées par les bougies Cire Trudon;

 

On s’émerveille devant la magnificence des pièces traversantes, bénéficiant pour certaines d’une spectaculaire hauteur sous plafond, qui s’y succèdent;

 

cuisine

salle à manger

 

salon, au décor végétalisé, de la Maison Céronne 

Divan Cléopâtre , Dick Cordemeijer

 

lustre Robert Haussmann

 

second salon de Maison Céronne, Coquetier Arp

 

 

On se réjouit de la présence de grandes baies vitrées invitant la lumière au sein des édifices, démultipliant, ce faisant, les panoramas sur les alentours et gommant, peu à peu, les frontières entre extérieur et intérieur; 

 

 

 

On se laisse emporter par les mélopées d’une playlist judicieusement composée;

 

On mesure toute l’acuité du recours à des matériaux, tels le béton, l’acier, le bois et le magnifique marbre noir Marquina, qui, aux côtés des originelles poutres en bois, pierres et briques, participent à présent du caractère chic et épuré des espaces;

 

 

 

On s’extasie devant le mobilier design, aussi bien constitué de pièces dessinées par les propriétaires avant d’être réalisées sur mesure par des artisans locaux

 

table à manger en marbre noir & bancs en chêne, réalisés sur mesure

 

cheminée et en arrière plan la table de la salle manger réalisée en marbre noir

 

que d’autres, vintage, quant à elles chinées,  habillant les lieux ;

 

lustre Robert Haussmann

 

table basse créée sur mesure

 

Oyster Lamp, Dieter Witte & Rolf Kruger

 

Canapé De Sede Terrazza

Coquetier, Arp

 

lampes chinées au marché aux Puces de Saint Ouen

 

 

On tire profit de cet incroyable tête à tête avec la nature en s’attablant à l’une ou l’autre des terrasses aménagées sur le domaine ;

 

terrasse aménagée dans le jardin

 

Et on succombe à tous les plaisirs hédonistes que permet la propriété.

 

Qu’il s’agisse de:

 

Se délasser au hammam, 

 

 

 

au sauna

 

 

 

et dans les deux superbes piscines, extérieure

 

 

 

et intérieure (accessibles à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit ) chauffées;

 

 

 

De choisir, parmi les 4000 références disponibles (mêlant classiques et sorties les plus récentes à l’instar de l’oscarisé Green Book), un film à visionner dans l’intimiste salle de projection équipée de confortables sièges inclinables ;

 

 

 

De se déhancher dans la boite de nuit-karaoké aménagée au sous-sol du vaste corps de ferme jouxtant le parking,

 

 

 

De siroter un cocktail à l’Honesty bar, 

 

 

 

De feuilleter, installés ici ou là,

 

 

 

 

quelques-uns des nombreux ouvrages, dédiés à la Photographie, à l’Art, à l’Architecture et à la Mode, constituant la bibliothèque de la Maison 

 

 

 

Et, très prochainement, de se maintenir en forme dans la salle de sport actuellement en construction ou de se détendre en optant pour une session de jeux vidéos.

 

Autant de moments de félicité dont la beauté préfigure, en tout état de cause, celle des 5 ou 8 chambres, selon que la maison ait ou non été privatisée, réparties au sein des deux bâtiments.

 

Jouissant d’une identité propre, tout en partageant des éléments communs (douche carrelée rendant hommage au travail de l’artiste Jean-Pierre Raynaud, draps en lin, échelle, bureaux, produits de toilette Meraki), leur aménagement, à l’exception, à dessein, du dortoir réservé aux enfants, procède, là encore, d’une recherche esthétique pointue.

 

Ne sacrifiant rien, pour autant, au confort attendu.

 

room 1.11 

 

En poussant les portes de la séduisante 3.01, devenue ma demeure le temps d’un week-end,

 

 

 

j’ai donc découvert un cocon design avec mezzanine, baigné de lumière, doté, de surcroît, d’une petite terrasse s’ouvrant sur la Nature

 

 

 

et jouissant d’une quiétude que seuls les chants des oiseaux viennent à l’occasion troubler . 

 

chambre 3.01

 

 

 

A l’écart des autres espaces de la Maison Ceronne, il va s’en dire que l’ode à la déconnexion prônée par Vincent-Louis & Clément prend ici, assurément, tout son sens.

 

Mais cet exclusif havre de paix, perdu dans la campagne percheronne, cache bien d’autres attraits.

 

A commencer par l’émoi des papilles qu’il suscite chez ses hôtes.

 

Grâce, tout d’abord, à un délicieux petit-déjeuner mettant à l’honneur moult produits de qualité issus des fermes (laitages, fruits, œufs, confitures) et commerces voisins (pains, viennoiseries) .

 

 

 

Puis par le biais d’une carte courte, disponible tout au long de la journée, dont Clément, l’un des deux copropriétaires, se charge de concocter les mets légers.

 

De la France à l’Italie en passant par les États-Unis, l’Espagne ou le Vietnam (revisité), 

 

mozzarella di Buffala

 

gaspacho

 

rouleaux printaniers comté-betterave & sauce à l’huile de noisette

 

fusilli all’arrabiata

 

 

ses savoureuses assiettes prolongent donc avec brio l’échappée plurielle antérieurement entamée en d’autres espaces de la Maison Ceronne.

 

Une adresse dont l’ultime atout tient, enfin, à la survivance de l’esprit de convivialité ayant, ab initio, présidé à la construction des lieux, lesquels, pour rappel, étaient uniquement destinés à accueillir des proches.

 

C’est donc à l’aune de ce constat qu’il convient d’apprécier l’extrême gentillesse et le sens du service manifestés par Annick, Fabian, Clément et Vincent-Louis.

 

Extraordinaires hôtes qui, comme ils le feraient pour des amis personnels, vous reçoivent en toute simplicité; s’assurent de combler vos moindres désirs; partagent avec vous leurs coups de cœur touristiques dans les environs (balades bucoliques dans les forêts du parc national, visite de pittoresques villages, découverte de manoirs et vide-greniers ou sorties équestres)

 

l’un des inattendus hôtes de Maison Ceronne

 

et vous offrent même la possibilité de parcourir les routes du Perche à vélo ou, comble du raffinement, à bord de leur très belle Simca P.60 Aronde.

 

 

 

Maison Céronne ou comment réinventer, avec la manière, l’Art de Recevoir.

 

Une magnifique expérience dont je garderai à jamais un impérissable souvenir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.