NEWSLETTER
Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

 

Blog

ET SI LA CAVERNE AVAIT DE NOUVEAU LE VENT EN POUPE ?

  |   EUROPE, FRANCE, HISTOIRE & DEVOIR DE MEMOIRE, HOTELS ATYPIQUES, île-de-france, SHORT BUT SWEET ESCAPADES, TOUS, VOS ENVIES   |   4 Comments
 
Paris, Mars 2014.
 
 
   Aux détours d’une navigation sur le net, je suis tombée, complètement par hasard, sur un article recensant quelques lieux d’hébergements insolites en France.
 
 
De nature très curieuse, et étant toujours en quête de sorties originales, j’ai décidé de le parcourir, espérant y dénicher une pépite.
 
 
A mon grand désarroi, les premières minutes de lecture m’ont laissée un peu dubitative.
 
 
Seules des chambres d’hôtes en château semblaient y être recensées.
 
 
 Rien donc dont je n’avais pas déjà connaissance…
 
 
Je vous parlerais prochainement des séjours enchanteurs que j’ai pu faire en château 🙂
 
 
Un peu déçue par l’absence d’originalité de cette liste, je m’apprêtais à fermer la page lorsque mes yeux se sont arrêtés sur trois mots  presqu’en fin d’article :
 
« Chambres d’Hôtes Troglodytique : TROGLODELICE, située à Azay le Rideau près de Tours ».
 
 
Il n’en fallait pas plus pour titiller mon imagination !
 
 
Dans la foulée, j’ai effectué une recherche sur Google.
 
 
D’abord sur Tripadvisor, afin d’y lire les avis laissés par les précédents clients, même si j’ai bien conscience que ces derniers ne sont pas toujours impartiaux!
 
 
Cette première étape s’étant avérée très concluante, c’est avec beaucoup d’empressement que je me suis décidée, enfin, à visiter le site web de Troglodélice.
 
 
Cette chambre d’hôte propose uniquement 3 chambres, toutes creusées dans des grottes troglodytiques, qui ont chacune un thème différent.
 
 
Si j’ai immédiatement eu un coup de cœur pour la Chambre Etoile,  d’un style très moderne, l’ambiance orientale de la Chambre Oasis ne m’a pas, non plus, laissée de marbre.
 
 
Pensant avoir trouvé mon lieu de villégiature pour mon prochain week-end, j’ai vite déchanté  lorsque la propriétaire m’a annoncée que son carnet de réservations était déjà plein à la date qui m’intéressait.
 
La chambre Etoile ne serait disponible à la réservation que fin mai, soit  dans plusieurs semaines.
 
 
C’est donc la mort dans l’âme que j’ai raccroché, me promettant de rappeler deux mois plus tard.
 
 
Début mai, j’ai retenté le coup, en espérant que, du fait des nombreux ponts,  la Chambre Etoile ne soit pas déjà réservée.
 
 
Marité, la propriétaire, m’annonça pourtant que celle-ci  était déjà indisponible pour la date que j’avais choisie.

 

Je me suis donc résolue, avec un peu de regrets je l’avoue, à réserver la Chambre Oasis.
 
Il ne restait donc plus qu’à y aller 🙂
 
   Troglodelice : la récompense après les embouteillages

 

 
    Jour J , après 4 heures et demie de route, embouteillages des week-ends prolongés oblige, je suis arrivée, fourbue, à Troglodélice.
 
 
Eh oui la nuit en chambre troglodytique se mérite !
 
 
J’ espérais vraiment, après ce temps de trajet qui m’avait parue interminable, que le lieu serait vraiment « worth it » sachant de surcroît que je n’y passerai qu’une nuit !
 
 
Ben oui, qui a dit que les escapades se devaient d’être longues ?
 
 
Je me suis sentie envahie par une impression de paix dès que j’ai pénétré dans la propriété de Marité et Philippe.
 
 
En effet, les chambres sont lovées dans un joli jardin coloré, crée par  Marité, d’où s’exhalent de multiples parfums de fleurs.
 
 
Le petit jardin aménagé par Marité autour des chambres
 
 
En ce début de soirée, je me sentais déjà bien loin de tout le brouhaha parisien.
 
 
L’ accueil de Marité, qui vit avec son mari dans une maison aménagée juste en contrebas des chambres, a été très chaleureux.
 
 
Vu l’heure déjà tardive, 21 heures passées, elle m’a proposée de découvrir, sans plus tarder, la fameuse chambre Oasis.
 
 
Et là, pas de tromperie sur la marchandise !

 
 

    La Chambre Oasis: une invitation au voyage

 

 
   J’ai été immédiatement transportée dans un conte des mille et une nuits grâce, notamment, à une décoration savamment choisie !
 
La Chambre Oasis

 

 

 
Et comment ne pas souligner également le majestueux aménagement de la chambre réalisé par Philippe ?
 
 En effet, il a réussi le tour de force de creuser les parois de la grotte de telle sorte à créer un coin détente, une superbe salle de bains ainsi qu’un coin cuisine, complètement aménagé, où l’on peut se concocter des repas.
 
Le coin cuisine
 
 Sur demande, il est même possible d’obtenir un micro-onde pour réchauffer des petits plats!
 
En outre, les propriétaires ont même pensé à installer un chauffage pour les nuits fraîches.

 

 
En effet, la température dans la chambre oscille entre 15 degrés, au plus bas, et 20 degrés au maximum !
 
Un déshumidificateur est également à disposition.
 
 
Troglodélice est donc incontestablement une  bonne  planque par temps caniculaires 🙂
 
 
L’autre atout charme de cet établissement  réside en ces petites terrasses privatives, chaque chambre disposant de la sienne, où il fait bon humer un bol d’air frais avant le coucher, en entendant les croassements des grenouilles, ou se relaxer durant une journée ensoleillée !
 
 
Enfin, et par temps estival, le jardin équipé d’un barbecue se révélera, à coup sur, d’une grande utilité pour contenter toute envie de grillade que  vous pourriez légitimement avoir 🙂
 
 
 
Pour faire bref, il y’a véritablement de quoi se sentir bien dans cette chambre Oasis où l’absence de télé, d’ ordinateur et de radio permet, pour une fois, de se déconnecter complètement !!

 

 
A tel point, que je m’y suis d’ailleurs endormie comme un bébé !
 
 
Cependant, bonheur de se réveiller à la campagne oblige, je n’ai pas eu besoin d’un réveil, le lendemain matin, pour m’extirper du lit !

 

 
Le chant des oiseaux au petit matin a suffit.
 
 
Mais pas seulement !
 
 
En effet, je n’avais qu’une hâte : découvrir le petit déjeuner, estampillé « terroir »,  tant vanté par les précédents clients, aussi bien sur Tripadvisor que dans le livre d’Or, trouvé dans ma chambre, que j’avais eu le temps de parcourir au réveil.
 
 
C’est donc avec une certaine émotion que je me suis dirigée vers 9 h 30 vers la salle du petit déjeuner, se trouvant dans une petite maisonnée rustique située à à peine quelques mètres des chambres.
 
                   Un délicieux petit déjeuner

 

 
   A table, j’ai découvert  à côté des classiques du petit déjeuner (différents pains, yaourts, jus de fruits et boissons chaudes) des confitures aux parfums originaux, faites par Marité, et plusieurs fromages locaux.

 

 
Mais surtout une excellente brioche feuilletée, spécialité de la région, sortie, à peine quelques heures plus tôt, du four d’une pâtisserie avoisinante !
 
 
C’est la première fois que je goûtais une brioche aussi feuilletée!!
 
 
Comment vous décrire cette découverte culinaire locale ??
 
 
Fondante, goûteuse, feuilletée à souhait, en un mot : DELICIEUSE !!!!
 
 
Ce petit déjeuner, plutôt copieux, avait donc tenu toutes ses promesses !

 

 
Les avis de Tripadvisor étaient, encore une fois, objectifs!
 
 
Après le repas, Philippe m’a gentiment proposée de me faire visiter les deux autres chambres, qu’il a lui-même construites, de l’établissement !

 

 
 Eden, sur le thème  du  Moyen Age, et la fameuse Etoile, plus moderne!
 
 
A l’issue de ce tour du propriétaire, j’ai remercié les différents concours de circonstances de m’avoir finalement permis de réserver la chambre Oasis plutôt que la chambre Etoile, pour laquelle j’avais pourtant eu un coup cœur initial.

 

 
En effet, pour moi qui suis très sensible au décor, j’ai trouvé que la chambre Oasis était celle qui invitait davantage au voyage et au dépaysement !

 

 
Par ailleurs, Philippe m’a parlée, avec beaucoup d’enthousiasme, de son prochain chantier : la chambre Cro-Magnon.

 

 
 Cette 4 ème chambre, dont il a déjà entamé la construction, devrait, à priori,  être achevée en 2017.
 
 
J’ai pu jeter un œil aux travaux et même si je ne peux pas vous en dévoiler davantage, je peux néanmoins vous assurer qu’elle sera CANON !!
 
11 heures du matin.
 
 
Déjà l’heure  des regrets, du check out, du départ de Troglodélice.
 
      Et si l’on faisait une visite culturelle avant de rentrer à Paris ?

 

 
  Après cette, o combien, courte halte, il était à présent temps pour moi de profiter des quelques heures qui me restaient, avant mon retour à Paris, pour partir  à la découverte d’ un château de la Loire que je ne connaissais pas encore.

 

 
 J’affectionne, en effet, tout particulièrement cette région qui regorge de châteaux tous plus beaux les uns que les autres.
 
 
Il faudrait d’ailleurs que je publie bientôt un billet sur les quelques châteaux de la région que j’ai pu visiter et qui m’ont laissée un souvenir impérissable!
 
 
  Chenonceau, marquée par les femmes, Chambord, dont l’architecture Renaissance ainsi que l’escalier hélicoïdal dessiné par Léonard de Vinci ont assuré à jamais la notoriété ou encore le Château des Ducs de Bretagne à Nantes qui a, entre autre, le mérite de retracer une partie du Commerce Triangulaire (Nantes ayant été une grande ville négrière).
 
 
Avant d’arriver à Troglodélice, j’avais dans l’idée de visiter le château d’Azay le Rideau en quittant la chambre d’hôtes.

 

 
Une petite discussion avec Marité et Philippe, natifs de la région et passionnés par celle ci, a suffit à me faire changer d’avis et à suivre leur avis éclairé.
 
 
En effet, ils m’ont, sans hésitation, conseillée de profiter du beau temps pour aller flâner dans les très beaux jardins à la française, du château de Villandry.
 
 
Pourtant, cela aurait dû me refroidir car je ne suis, d’ordinaire, pas très sensible à la beauté des jardins.

 

 
A l’exception tout de même de ceux de Le Nôtre à Versailles, seuls à avoir pu trouver grâce à mes yeux :).
 
 
Pour autant, la région ne saurait se limiter uniquement à ses châteaux, comme me l’ont justement fait remarquer Marité et Philippe.
 
 
Troglodélice peut également être le point de départ pour une excursion dans la vallée des Goupillières, où des paysans ont vécu dans des fermes troglodytiques, ou pour une visite du Musée de la poire tapée, une spécialité culinaire de la région.
 
Pour les passionnés de littérature, sachez que le château de Saché, celui où Honoré de Balzac a notamment rédigé le Père Goriot, se trouve à seulement quelques kilomètres de la maison d’hôtes Troglodélice.
 

 

Pour ma part, Il faut croire que les propriétaires de Troglodélice ont été très persuasifs car je me suis finalement laissée convaincre par l’idée de me rendre à Villandry.

 

 
                           A la découverte des jardins de Villandry

 

 
L’entrée du Château
     C’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai découvert, sous ce beau soleil de midi, la majesté des fameux jardins de Villandry, bâtis sur plusieurs niveaux.
 
Vue sur les jardins depuis la terrasse du Château

 

 

 

 

 

 

 

Une partie du potager
   Déambuler dans les différents jardins et potagers, respirer l’odeur des fleurs, découvrir les herbes aromatiques, marquer une pause autour des fontaines, se balader le long des allées et surplomber les jardins du haut des terrasses, tout cela s’est avéré être un  véritable émerveillement des sens.
 
Sans même m’en rendre compte, j’ai passé plus d’une heure à rêvasser dans ce paradis paysager !
 
Quelques plantes du potager diversifié

 

 

 

 

 

      Une exposition surprenante à l’entrée du Château
 
 
    Sur le départ, j’ai découvert, ébahie, que des dizaines de collectionneurs de Citroën Traction de l’époque s’étaient donnés rendez vous, avec leurs voitures, à l’entrée du château.
 

 

Les Tractions

 

 
Une foule de curieux, au rang desquels plusieurs enfants, se faufilaient déjà entre les voitures pour les admirer.

 

 
Passionnée par la période de la seconde guerre mondiale, je fus plus qu’heureuse de pouvoir voir « en vrai » et toucher ces voitures, symboles de la Résistance.
 
 
D’ailleurs, certaines d’entre elles avaient des mitraillettes posées sur leur siège avant.
 
 
 Ou comment rappeler les heures sombres de l’Occupation.
 
 
Comme le temps passe vite! Il était déjà 14 heures. 
 
 
Si je voulais éviter les embouteillages du retour, il fallait songer à reprendre la route.
 
 
   Malgré la brièveté de cette escapade en pays tourangeau, moins de 24 heures, j’ai été ravie d’avoir pu faire escale à Troglodélice !

 

 
 L’ accueil, les conseils avisés des propriétaires ainsi que les jolies chambres creusées dans des grottes, valent indéniablement le détour !
 
 
De plus, la région des Châteaux de la Loire ne manque pas d’attraits touristiques !
 
 
Un must do à seulement quelques heures de Paris!
 
 
Faites moi confiance, vous ne le regretterez pas 🙂
Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

4 Commentaires
  • Avatar

    Claudia Hounton | Juil 31, 2014 at 10 h 03 min

    Merci pour ces belles idées d'escapades! ça donner vraiment envie d'aller s'y ressourcer.
    Si tu es une dure à impressionner sur les Jardins, je te conseille tout de même ceux de Keukenhof aux Pays-Bas. Un vrai délice visuel.
    C'est dans un style différent de ceux de Villandry mais ça vaut le détour.
    Les Jardins de Keukenhof offrent toutes leur splendeur à l'arrivée du Printemps. Une idée peut être pour l'année prochaine? Take care 😉

  • Le Pigeon Voyageur

    Le Pigeon Voyageur | Juil 31, 2014 at 10 h 52 min

    Merci ma belle pour ce retour et cette suggestion ! Je ne connais pas les jardins dont tu me parles mais je vais de ce pas aller faire une recherche à leur sujet! Ca tombe plutôt bien d'ailleurs, car j'ai des envies de Pays Bas en ce moment! Who knows 🙂

  • Avatar

    Célinie | Août 12, 2014 at 9 h 16 min

    Restée à Paris pour cause de nouveau job j'ai néanmoins voyagé grâce à toi ma belle et merciiiiiiiiii 😉

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Août 13, 2014 at 11 h 21 min

      Merci Celinie pour ton message ! Je suis ravie de savoir que ce billet a pu te donner un moment d'évasion et j'espère que les prochains en feront tout autant 🙂

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.