NEWSLETTER

Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | SA MAJESTÉ EL TEIDE, LE VOLCAN-JOYAU DE L’ÎLE DE TENERIFE
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
19097
post-template-default,single,single-post,postid-19097,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

SA MAJESTÉ EL TEIDE, LE VOLCAN-JOYAU DE L’ÎLE DE TENERIFE

  |   ESPAGNE, EUROPE, ILE, ÎLE, NATURE, PATRIMOINE DE L'UNESCO, Tenerife, TOUS, VOS ENVIES   |   2 Comments

 

fullsizerender-17

Roques de Garcia, Parc National du Teide, Ténérife, Iles Canaries.

 

 

Si vous ne deviez visiter qu’un site touristique sur l’île de Tenerife ce serait assurément le Parc National, le plus grand des îles Canaries , du Teide.

 

Inscrit, depuis 2007 et en tant que bien naturel,  au Patrimoine de l’Unesco, ce joyau, dont le pic culmine à plus de 3700 mètres d’altitude (le classant de fait au 3 ème rang mondial) , vous époustouflera par son incommensurable beauté.

 

 vue sur le Teide depuis le Mirador de Mataznos

 

Coulées de lave volcanique à perte de vue, faune et flores endémiques ( vipérines qui, au printemps, se parent d’une éclatante couleur rouge, arbustes, foret de conifères, cactus), grottes, caldeira, cônes,  volcans , impressionnantes falaises, malpais, déserts aux extraordinaires teintes et diversité des panoramas à couper le souffle : voici l’extraordinaire voyage que vous réserve ce lieu d’exception niché au cœur de l’ île de Tenerife.

 

vipérine en hiver

 

panoramas sur la TF21

 

 

minas de San Jose

 

 

 

Il n’est dès lors pas étonnant que les randonneurs se pressent sur ses multiples sentiers.

 

Pourtant,  nul besoin d’être un sportif aguerri pour profiter des merveilles de cet éden naturel car il est possible de parcourir le Parc du Teide, en empruntant les 3 routes d’accès au volcan que sont les TF21, TF24 et TF38,  en voiture.

 

 

 

Une expérience qui vous permettra, en marquant une halte aux nombreux miradors (Mataznos, Chirche notamment ) ayant été aménagés sur le parcours,   de découvrir El Teide sous différents angles .

 

vue depuis le Mirador de Chirche

 

 

 Fantastique échappée, croyez moi !

 

En hiver, ayez cependant à l’esprit que certaines voies peuvent, pour des questions de sécurité, être fermées à la circulation.

 

C’est ainsi que j’ai malheureusement du rebrousser chemin sur la TF24 après qu’une portion de la voie ait été fermée au lendemain d’une nuit où il avait neigé au sommet.

 

vue du pic sous la neige

 

 

Mais venir au Teide c’est aussi faire l’expérience du voyage à bord du  téléphérique, à réserver au préalable (pour gagner du temps) sur le site web du parc, qui vous mènera, en seulement quelques minutes d’ascension, depuis la station de départ, située à environ 2300 mètres d’alitude, jusqu’à celle de la Rambleta installée à un plus de 3500 mètres .  

 

 

 

 

Là, depuis les belvédères de la Fortaleza et du Pico Viejo , outre  les sentiers accessibles sans autorisation, vous pourrez, par temps dégagé, jouir d’une exceptionnelle vue panoramique sur la caldeira.

 

 

 

 

mais également sur l’océan.

 

Avec un peu de chance, les îles voisines de Grand Canaria, Palma, El Hierro et la Gomerra se dévoileront également à vous.

 

Pour les plus courageux, et à condition d’avoir déjà obtenu l’autorisation requise, vous pourrez gravir, en vous engageant sur le sentier du Telesforo Bravo, les dernières centaines de mètres qui vous séparent du sommet, à proprement dit, du pic du Teide.

 

En ce qui me concerne, lesdites autorisations étaient déjà épuisées lors de ma montée … Un signe du destin finalement car la température de -3 degrés qui m’accueillit à la station d’arrivée ne m’auraient jamais incitée à entamer ce périple.

 

Prudence est mère de sûreté n’est ce pas ?

 

Outre la montée précédemment évoquée, je retiens de cette exploration, de près d’une journée, dans le parc national du Teide, 3 sites coups de cœur.

 

Tout d’abord, le Mirador Los Roques de Garcia dont les cheminées aux formes étonnantes m’ont tout simplement fascinée.

 

 

  

 

 

Ensuite la forêt de pins canariens faisant partie de la zone de la Corona Forestal , elle même adjacente au parc du Teide.

 

  

 

Et, enfin,  le Mirador  Las Narices del Teide lequel offre une superbe vue  sur les cratères du Pico Viejo et Pico del Teide.

 

fullsizerender-19-1

 

Serez vous le prochain visiteur à succomber, à l’instar des millions de personnes qui, chaque année, le visitent,  à l’irrésistible charme de cet exceptionnel parc ?  

 

A quelques heures de la nouvelle année, c’est tout le mal que je vous souhaite 🙂

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

2 Commentaires
  • Avatar

    Justine | Jan 4, 2017 at 14 h 49 min

    Cette petite escapade dans la nature m’a l’air bien sympa, je pars à Tenerife dans quelques jours je pense allé y faire un tour 🙂

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Jan 5, 2017 at 9 h 42 min

      L’exploration du parc national du Teide est vraiment le must visit de Tenerife, Justine ! d’ici quelques jours, je compte également publier un autre article qui vous donnera un aperçu des autres merveilles touristiques a ne pas manquer sur l »ile.. so stay tuned 🙂

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.