NEWSLETTER

Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | BISATE LODGE,CET EXCLUSIF ECOLODGE RWANDAIS OU JE ME SUIS CRUE AU PARADIS
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
29056
post-template-default,single,single-post,postid-29056,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

BISATE LODGE,CET EXCLUSIF ECOLODGE RWANDAIS OU JE ME SUIS CRUE AU PARADIS

  |   AFRIQUE, ARCHITECTURE, ART & CULTURE, HOTELS, HOTELS ATYPIQUES, HOTELS D' EXCEPTION, NATURE, Nord du RWANDA, RWANDA, VOS ENVIES   |   No comment

 

terrasse, Villa n°5, Bisate Lodge

 

 

Aux portes du Parc National des Volcans rwandais, l’exclusif Bisate Lodge, surgissant comme par enchantement au milieu d’une Nature avec laquelle il fait presqu’entièrement corps, signe l’entrée dans un fabuleux éden.

 

 

 

 

Où, sous la houlette de Wilderness Safaris, renommée agence sud africaine promouvant un écotourisme haut de gamme, les codes du Luxe ont définitivement été réinventés.

 

Métamorphosant, ainsi, cette vaste propriété, œuvrant en parallèle au développement durable local, en théâtre d’une expérience hors norme.

 

Qui, pour l’avoir récemment vécue lors de ma seconde échappée dans la Northern Province du Pays des 1000 Collines, restera à jamais gravée dans ma mémoire.

 

Mais pouvait-il en être autrement quand le Bisate Lodge incarne, jusque dans les plus infinis détails, l’idée même du raffinement ?

 

Le choix de son exceptionnel emplacement géographique, au cœur d’un cône volcanique érodé , en témoigne indubitablement.

 

Offrant notamment,  

 

vues, de jour comme de nuit, sur la Nature depuis le chemin menant de l’édifice principal aux villas

 

 

grâce aux larges baies vitrées,

 

 

terrasses communes outre

 

 

balcons privatifs aux lignes courbes

 

 

 

 , des points de vue sans égal sur les emblématiques monts Bisoke et Karisimbi.

 

Autant d’inoubliables panoramas avec lesquels l’architecture et le design particulièrement léché du Bisate Lodge, conçus par le cabinet d’architectes Nick Plewman en concertation, notamment, avec Téta Isibo, fondatrice de la marque rwandaise Inzuki Designs, viennent contre toute attente rivaliser de beauté :

 

En célébrant, tout d’abord, la culture ainsi que les savoir-faire traditionnels rwandais.

 

Comme en témoignent l’édification de structures en papyrus et chaume, inspirées de celles de l’ancien palais royal de Nyanza

 

 

l’emploi, parfois inattendu, de la vannerie,

 

 

le recours aux motifs imigongo sur les coussins, la présence de mur en briques ou, encore, l’usage de cruches à lait typiques en guise d’élément décoratif .

 

 

En optant, ensuite, pour une décoration intérieure, aux tons gris/noir/marron/vert,  minimaliste.

 

Dont les fauteuils, en cuir et rotin, ainsi que les insolites chandeliers réalisés à partir de bouteilles, en verre, recyclées attirent inéluctablement les regards.

 

 

Il va s’en dire que cet aménagement, réalisé avec brio, confère au bâtiment principal, où l’ensemble des espaces communs se trouve réuni, une atmosphère résolument cosy.

 

Invitant à s’y attarder pour :

 

Parcourir les nombreux ouvrages, odes au continent africain et, plus spécifiquement, au Rwanda, laissés à libre disposition;

 

 

 Contempler la magnificence des paysages environnants;

 

 S’offrir l’une ou l’autre des merveilles vendues à la boutique du lodge ;

 

boucles d’oreilles de la marque INZUKI

 

pagnes en wax, appelés Kitengé au Rwanda

 

 

 Savourer boisson chaude

 

 

et apéritif en prenant place au bar ou à l’intimiste cave à vin, 

 

 

S’attabler, enfin, au restaurant doté d’une incroyable terrasse panoramique.

 

 

Y est servie une cuisine essentiellement internationale, n’omettant toutefois pas certains mets de la gastronomie rwandaise, concoctée à partir de produits récoltés dans le potager de la maison ou achetés auprès des agriculteurs locaux.

 

Oscillant entre classiques culinaires parfaitement exécutés, telles les délicieuses soupes de légumes , salades et fritures,

 

 

et créations dignes d’une table gastronomique, à l’instar des exquis gnocchis à la patate douce et  sorbet à la menthe,

 

 

 les assiettes du Chef officiant en cuisine ravissent indifféremment papilles et pupilles. 

 

Reste que ces bonheurs multisensoriels, touchés du doigt à la cave, au bar et au restaurant,  ne constituent qu’un avant-gout des somptuosités réservées par les magnifiques villas du Bisate Lodge.

 

Six cocons-joyaux, accrochés à flanc de coteau, où la quintessence de l’ établissement se révèle, en effet, avec éclat. 

 

 

 

A travers le choix des matériaux de qualité utilisés ;  l’aménagement, pensé avec soin, des spacieuses pièces;

 

 

 

 l’attention portée à chaque détail, avec la volonté, là encore, de célébrer l’artisanat rwandais;   la luminosité de l’espace et

 

 

le magique observatoire sur la Nature en lequel chaque villa se mue depuis la salle de bain

 

 

ainsi que  le balcon.

 

 

 

Dans cet idyllique cadre où mes sensations furent instantanément démultipliées, assister au coucher du soleil, être réveillée aux aurores par le chant des oiseaux, admirer les sommets du massif des Virungas se dessinant à l’horizon, m’extasier devant le feu crépitant dans l’âtre de la cheminée en pierres volcaniques et me blottir dans les draps où une bouillotte avait au préalable été délicatement glissée prit, donc, une tout autre dimension.

 

 Inoubliable, cela va de soi. 

 

Comme le sont d’ailleurs à présent pour moi Jomi, Louise, Alice, Benjamin, Séraphine et tant d’autres membres de l’équipe de ce confidentiel écolodge qui par leur gentillesse, disponibilité, dévouement et professionnalisme s’assurent au quotidien que leurs hôtes aient en permanence les étoiles plein les yeux.

 

 Bisate Lodge, l’adresse où le substantif éden prend assurément tout son sens.

 

 

 

 

 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.