NEWSLETTER
Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

 

Blog

L’HOTEL DU SENTIER, UN BIJOU NICHE AU COEUR DU SENTIER PARISIEN

  |   EUROPE, FRANCE, HOTELS, HOTELS ATYPIQUES, Paris   |   No comment

 

Chambre Deluxe,  Hôtel  du Sentier

 

Ouvert en début d’année, par Charlotte et Samuel Castro, dans l’emblématique quartier parisien du Sentier, connu pour ses ateliers de lithographies, d’imprimeries et de fabrication de chapeaux de paille puis pour ses boutiques tenues par des grossistes spécialisés dans le domaine du textile et plus spécifiquement de la confection, l’Hôtel du Sentier, à l’irrésistible cachet, témoigne du récent renouveau que connait cette pittoresque enclave du deuxième arrondissement.

 

Faisant en ses murs, en effet, constamment dialoguer avec brio réminiscence d’un Passé chargé d’Histoire et élégante contemporanéité.

 

Un parti pris dont atteste, en premier lieu, l’édifice de style « Retour d’Egypte », érigé au 19 eme siècle et partiellement classé aux Monuments Historiques, qu’il a opportunément choisi d’investir 2, place du Caire.

 

 

 

Ce bout de Paris où tout, depuis le nom des rues ( d’Aboukir, du Caire, du Nil, d’Alexandrie) jusqu’à l’architecture, rappelle la victorieuse campagne militaire menée en Egypte, à la fin du 18 ème siècle, par Napoléon.

 

Ainsi, non content d’être traversé par l’iconique Passage, classé, du Caire (le plus ancien, long et étroit à avoir été construit dans la capitale),

 

 

l’Hôtel du Sentier

 

 

peut aussi se targuer de posséder une spectaculaire façade, datant du début du 19 ème siècle, dévoilant imposants bustes d’Hathor (déesse égyptienne de l’Amour reconnaissable à ses oreilles de vache), frises constituées de hiéroglyphes outre colonnes à chapiteau évoquant la forme du lotus.

 

 

 

Irrésistible vision s’il en est qui, d’ores et déjà, préfigure des merveilles recelées par l’établissement.

 

A commencer par le rez-de-chaussée, habillé de larges baies vitrées, abritant, d’un côté du passage du Caire, le lobby au design épuré

 

 

et, de l’autre, le charmant café-brasserie,

 

 

 

lui même prolongé d’une grande terrasse couverte installée sur la place éponyme.

 

 

 

Celle là même que gourmands avertis et amateurs de gastronomie française, fussent ils habitants du quartier, parisiens en goguette ou simples voyageurs venus d’ailleurs, ont tôt fait, à raison, de s’approprier.

 

La transformant, dès lors, en véritable lieu de vie, de rencontres et de partage.

 

Où installés à l’ombre des savonniers, l’on se régale, tout au long de la journée, d’une aussi gouteuse que copieuse cuisine de bistrot, exclusivement faite maison et concoctée à partir de produits frais de saison valorisant l’agriculture française, à laquelle les propriétaires des lieux, amateurs de bonne chère et eux même restaurateurs (entre autre), sont particulièrement attachés.

 

Il n’est donc pas étonnant que mes papilles se souviennent encore avec bonheur de plusieurs mets, d’une simplicité n’étant qu’apparente, dégustés sur place.

 

A l’instar de cette délicieuse côte de bœuf, parfaitement assaisonnée, d’une incroyable tendreté; de cet inoubliable croque-monsieur à l’inimitable saveur; de ce granola maison servi au petit déjeuner ou encore de cette fabuleuse soupe de céleri grâce à laquelle j’ai, je le confesse, été contrainte de reconsidérer mes aprioris sur ce légume pour lequel je n’avais jusque là aucune attirance.

 

C’est dire !

 

la soupe de céleri

 

 

Mais à l’Hôtel du Sentier, où règnent ambiance familiale, convivialité, sens de l’hospitalité et service aux petits soins,  l’immersion sensorielle est loin de s’arrêter aux portes du rez-de-chaussée.

 

Pour les hôtes, elle se poursuit, en effet, dans les six étages, desservis par des escaliers

 

 

ainsi qu’un charmant ascenseur, où 30 cocons, uniques, confortables, modernes et  répartis en 5 catégories, ont été imaginés par le couple Castro et l’architecte Vincent Bastie, chargé de la réhabilitation des lieux.

 

 

Et si elles se distinguent par leurs aménagements; leurs superficies; les vues plurielles (offertes, au choix, sur la verrière du passage du Caire, la place du Caire, les toits parisiens, l’église Sainte Eustache ou la Tour Eiffel) dont elles jouissent sur Paris

 

 

 

et leurs singulières salles de bain ( avec une mention spéciale pour celles, ouvertes, devenues la signature des chambres Deluxe ) ,

 

salle de bain d’une chambre Deluxe

 

 

 

, il n’en demeure pas moins que ces enclaves urbaines partagent, également, nombre de points communs :

 

Une décoration chinée, à la fois sobre et élégante, placée sous le signe de matériaux de grande qualité choisis avec soin (marbre, chêne brut, porcelaine noire, mosaïques de couleurs en terrazzo, fer forgé, parquet bâton rompu),

 

 

une extraordinaire hauteur sous plafond; un petit espace où s’attabler pour profiter du room service outre la luminosité qui, grâce aux magnifiques fenêtres historiques, objets d’une méticuleuse restauration, dont toutes les chambres sont pourvues, les caractérise.

 

 

 

Autant de havres de paix que l’on peine donc à quitter …. surtout après avoir goûté au bonheur qu’il y a à se lover dans les immenses lits trônant dans chaque chambre !

 

  Incontestable adresse de caractère, nichée au cœur de la Ville Lumière, l’Hôtel du Sentier fait donc, pour moi, désormais figure d’enchanteur home away from home où il fait bon s’offrir une échappée hors du temps, sortant résolument des sentiers battus.

 

Un staycation, effectué il y a quelques jours, que je ne suis pas prête d’oublier.

 

Loved it !

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.