NEWSLETTER
Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

 

Blog

DIE HALDE,CET INCROYABLE EDEN SITUE AU COEUR DE LA FORET-NOIRE

  |   ALLEMAGNE, ARCHITECTURE, EUROPE, GASTRONOMIE, HOTELS, HOTELS ATYPIQUES, NATURE, TOUS, VOS ENVIES   |   No comment

Hôtel Die Halde, Foret-Noire

 

 

Si vous aimez les adresses :

 

Confidentielles, surgissant contre toute attente, à plus de mille cent mètres d’altitude, au milieu d’un décor pastoral ayant les paysages du sud de la Foret-Noire pour toile de fond ;

 

 

De caractère, celles dont l’âme ainsi que l’histoire pluriséculaire se laissent toucher du doigt sitôt le seuil de l’établissement franchi,

 

Rustiques, en ce qu’elles célèbrent le bois, en toute simplicité mais avec force élégance, à travers leur architecture tout en offrant le confort moderne attendu

 

 

 

Et à taille humaine, où les hôtes, constamment choyés, ont, à raison, le sentiment d’investir un nouvel « Home away from Home »:

 

L’Hôtel Die Halde, désormais propriété des époux Martin et Lucia Hegar , vous comblera .

 

 

 

Si vous rêvez d’être aux premières loges pour assister, tant depuis les 39 chambres et appartements cosy que compte l’hôtel

 

 

que depuis les magnifiques espaces communs,

 

 

 

au flamboyant spectacle que livre, tout au long de la journée, Dame Nature ici. 

 

 

Révélant, grâce à ses immenses fenêtres et baies vitrées, d’imprenables vues panoramiques sur les sommets du Feldberg , du Schauinsland outre les autres merveilles recelées par cette partie australe de la Schwarzerwald, Die Halde constituera, là encore, la retraite idéale.

 

 

Si vous êtes en quête d’un refuge offrant une expérience multisensorielle, notamment,  placée sous le signe du bien-être, Die Halde, doté d’un tout aussi intimiste que magnifique spa (aux horaires d’ouverture de surcroit élargies),

 

 

ne pourra que vous ravir. 

 

Si vous souhaitez faire rimer votre escapade avec repos, déconnexion, ressourcement , contemplation et apaisement, vous contentant de seulement profiter de l’instant présent en jouissant des innombrables bienfaits procurés par l’air pur de la montagne,

 

Ou si vous désirez ,au contraire,  emprunter, quotidiennement, les mille et uns sentiers de randonnée cernant les lieux pour partir à la découverte de votre environnement,  Die Halde demeure toujours la pépite qu’il vous faut.

 

 

Si vous régaler d’un aussi délicieux que pantagruélique petit déjeuner; goûter aux spécialités  (à boire ou à manger) locales , concoctées à partir d’ingrédients, herbes et fleurs locavores;

 

 

tester de surprenants cocktails et apprécier des assiettes plus contemporaines signées du chef Hegar, à déguster, au choix, au sein du bar panoramique,

 

 

du restaurant traditionnel en bois

 

 

ou de celui s’ouvrant sur le Feldberg,

 

 

traduit vos aspirations culinaires profondes, Die Halde ne manquera pas d’enchanter vos papilles gustatives.

 

Et même si, par extraordinaire, vous ne recherchez rien de tout cela, sachez que la magie des lieux indéniablement opérera.

 

Votre séjour chez Die Halde se muant, sans que vous ne vous en rendiez compte , en ce moment suspendu dont vous aviez, en réalité, besoin. 

 

Oui !

 

Je l’affirme avec d’autant plus de certitude que c’est entre ses murs enchanteurs que s’est, il y a quelques jours, clôturé mon roadtrip dans le sud de la fascinante Foret-Noire.   

 

Une dernière escale, avant de regagner Paris, qui m’aura subjuguée pour toutes les raisons que je viens de vous énumérer.

 

Mais je ne serai pas tout à fait  honnête si je vous disais qu’il ne s’agissait que de cela.

 

Car Die Halde m’a, en effet, offert bien d’autres choses.

 

Ici, j’ai, ainsi, redécouvert l’éloge de la lenteur, le plaisir de paresser au lit lové dans des draps frais, la joie des journées sans programme établi, le bonheur qu’il y a à observer le monde qui nous entoure et la nécessité de se recentrer sur soi-même.

 

J’y ai, également, expérimenté un lâcher-prise, dont je n’étais jusque là pas véritablement coutumière.

 

Un lacher-prise imposé par ce petit être ayant, depuis déjà plusieurs mois , pris les rennes de nos vies.

 

A travers ses yeux pétillants, dans ses joyeux éclats de rires, au milieu de ses découvertes et de ses nouveaux accomplissements, aussi infimes qu’ils aient pu être, j’ai donc moi aussi réappris , à ses côtés, la félicité résidant dans l’émerveillement.

 

Devant les choses simples de la vie.

 

Et pour tous ces moments vécus , mon échappée à Die Halde conservera toujours une place particulière dans mon cœur…

 

Die Halde, une adresse d’exception ? For sure !

 

 

 

 

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.