NEWSLETTER
Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

 

Blog

TOO HOTEL OU L’ART D’AVOIR TOUT PARIS A SES PIEDS

  |   ARCHITECTURE, ART & CULTURE, EUROPE, FRANCE, GASTRONOMIE, HOTELS, HOTELS ATYPIQUES, HOTELS D' EXCEPTION, île-de-france, Paris, SHORT BUT SWEET ESCAPADES   |   No comment

Suite, hôtel TOO

 

 Investi par de renommées startups; devenu le terrain de jeu d’architectes ayant à cœur d’y construire des bâtiments futuristes et s’étant, au fil des ans, métamorphosé en l’un des hauts lieux du streetart parisien, le 13 ème arrondissement offre aussi le visage d’un territoire où, dorénavant et grâce à l’implantation d’aussi inédites qu’atypiques adresses (déjà installées ou à venir), se dessine le renouveau hôtelier de la Ville Lumière.

 

Entre autre marqué du sceau des imprenables perspectives que ces hôtels, du fait de leurs situations géographiques tutoyant le ciel, peuvent se targuer de posséder.

 

Comme en témoigne, rue Bruneseau, le tout récent TOO Hotel.

 

Incroyable bijou, aménagé dans les derniers étages de la plus petite des 2 Tours DUO ( signées du starchitecte Jean Nouvel), que l’on doit à Philippe Starck, en charge du design intérieur, et Laurent Taieb. 

 

Ce serial entrepreneur dont le projet fou de réhabiliter l’emblématique Poste du Louvre a, l’an dernier, donné naissance au superbe Hôtel Madame Rêve.

 

Lieu aux multiples facettes auquel j’avais, en janvier 2022, d’ailleurs consacré un billet, à retrouver ici.

 

Déjà célébrée avec maestria rue du Louvre, l’ode à la beauté de Paris prend au Too Hotel, entre les 17 et 27 ème étages où il a pris ses quartiers , ainsi une tout autre, irrésistible, dimension.

 

Se laissant aussi bien toucher du doigt dans la centaine de cocons avec vue le constituant qu’au cœur des différents espaces communs, indifféremment ouverts aux hôtes de l’hôtel qu’à à une clientèle extérieure, en passe d’assurer sa renommée. 

 

A commencer par le TOO TacTac Skybar niché au sommet de l’immeuble.

 

 

 

Dont le charmant et vaste espace intérieur

 

 

se trouve prolongé par un extraordinaire rooftop panoramique, révélant des points de vue à couper le souffle sur la Dame de Fer, les skyscrapers de La Défense, le Sacre Cœur, la Tour Montparnasse, le Panthéon et le Dôme des Invalides.

 

 

Comment ne pas succomber à la magie de l’endroit lorsque, sirotant un délicieux cocktail signature ( à l’instar du divin Horizon), se délectant d’un encas salé ou d’une petite douceur de chez Benoit Castel, l’on y assiste au fabuleux spectacle du soleil tirant sa révérence ?

 

 

 

Une parenthèse enchantée qui, deux étages plus bas, se poursuit au mémorable TOO Restaurant.

 

 

 

 

Véritable écrin, ouvert du petit déjeuner au dîner, où mille et uns ravissements , sans cesse renouvelés , attendent les papilles et pupilles des hôtes qui s’y attablent .

 

Difficile en effet de ne pas, d’emblée, s’extasier devant la beauté du décor.

Conjuguant avec brio, à plus de 100 mètres d’altitude, lumière naturelle irradiante; exceptionnelle hauteur sous plafond; œuvres d’art réalisées par Ara Starck et Pierre Monestier ;  mobilier design où le bois domine (avec un coup de cœur en ce qui me concerne pour les assises, placées près des fenêtres donnant sur la Seine, permettant de s’installer en amoureux); joli bar et vertigineux panoramas sur la bouillonnante Ville Lumière.

 

 

 


Qui, avec ses mythiques fleuve et monuments, se laisse contempler ,en ses murs, grâce à d’immenses baies vitrées rendant, ici, infiniment tenue la frontière entre l’extérieur et l’intérieur .

 

 

Laquelle à la nuit tombée, lorsque Paris s’illumine et brille enfin de mille feux, tend à son tour à complètement s’effacer.

 

 

Magique !

 

A l’instar des agapes auxquelles, aux déjeuner et diner, le chef Benjamin Six, maestro au commande des pianos du Too Restaurant, convie gourmands et gourmets .

 

Dressées avec soin, ses exquises et contemporaines assiettes, au rang desquelles figurent les déjà incontournables popcorn de poulet, poitrine de porc braisée laquée au saké, saumon grillé teriyaki, filet de bœuf jus de soja corsé ou aubergine miso, invitent sans conteste à une merveilleuse échappée gustative  convoquant saveurs d’ici et d’ailleurs.

 

 

 

Avec un indéniable parti pris pour celles venues d’Asie.

 

Un fil conducteur à retrouver, pour partie, dans les propositions de dessert, signées Pierre Hermé, qui viennent joliment clôturer le repas. 

 

 

 

 

Impossible enfin, pour moi, de ne pas évoquer l’aussi délicieux que pantagruélique petit-déjeuner buffet , également servi dans l’enceinte du restaurant.

 

Faisant la part belle à des produits de qualité, il se décline, en effet, en une multitude de viennoiseries, pains, jus de fruits, boissons chaudes, charcuteries, fromages, œufs et plats chauds à damner un saint.

 

Vous avez dit excellent petit déjeuner avec vue ? Assurément.

 

Reste qu’au Too Hotel, les perspectives à 360 degrés sont loin d’être l’unique apanage des espaces dédiés aux plaisirs de la bonne chère.

 

En témoignent les 139 chambres et suites, réparties en plusieurs catégories, que compte l’établissement.

 

Confortables havres de paix, aux noms poétiques, au style épuré, aux couleurs douces , au mobilier associant métal et bois, à la domotique éprouvée et dotés, pour certains, de terrasses,  depuis lesquels Paris, côté Seine, coté Tour Eiffel ou côté ville, se dévoile grâce, entre autre, aux miroirs et grandes baies vitrées les habillant. 

 

 

 

Le meilleur choix à mon sens ? Les alcôves tournées vers l’emblématique Tour Eiffel, avec un coup de cœur absolu pour la clé 2108.

 

Dont la très spacieuse salle de bain représente l’idéal observatoire pour s’émerveiller, à l’aide des jumelles qui y sont d’ailleurs laissées à disposition, devant la beauté de la  capitale française.

 

 

 

Et ce, de jour comme de nuit, où elle prend alors des (petits) airs de New York.

 

 

 

De quoi vouloir rester blotti(e)s sous les draps, comme ce fut mon cas je le confesse, n’est ce pas ? 

 

 

 

Mais si malgré tout l’envie de vous octroyer une pause bien-être, soudain, vous traversait l’esprit, nul doute que l’intimiste Spa TOO Chill, installé quant à lui au 17 ème étage, saura vous contenter.

 

 

 

Tant il fait rimer délassement avec offres de soins, Ulé, dispensés dans des cabines solo ou duo,  salle de fitness, sauna et inattendu jacuzzi extérieur, uniquement ouvert au vu des conditions météorologiques,  surplombant une petite terrasse arborée….

 

 

 

De mon court staycation au Too Hotel, je retiens donc l’expérience d’un séjour où mes sens furent perpétuellement mis en éveil. Tout particulièrement la vue.

 

Car s’il est une star à qui tous les hommages sont ici magnifiquement rendus c’est bien Paris .

 

 A raison !

 

…..

 

Et vous succombez vous de temps en temps  aux plaisirs des staycation ?

 

 

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.