NEWSLETTER

Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | L’ENVOUTANT PORT SUR PILOTIS DE CARRASQUEIRA, ATOUT CHARME DE L’ALENTEJO
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
19577
post-template-default,single,single-post,postid-19577,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

L’ENVOUTANT PORT SUR PILOTIS DE CARRASQUEIRA, ATOUT CHARME DE L’ALENTEJO

  |   EUROPE, PORTUGAL, SHORT BUT SWEET ESCAPADES, TOUS, VOS ENVIES   |   No comment

 

 

 le port sur pilotis de Carrasqueira peu avant la tombée du jour

 

 

Coincée  entre Lisbonne et l’Algarve, deux hauts lieux du tourisme lusophone, la magnifique région portugaise de l’Alentejo figure peu, à l’exception d’ Evora (son chef lieu désormais classé au Patrimoine de l’Unesco), sur les itinéraires invitant à découvrir le Pays du Fado.

 

 

Pourtant ce territoire essentiellement rural,  où océan Atlantique, lagunes, pinèdes, oliviers, chênes liège, dunes de sables, plages, rizières et édifices médiévaux se rencontrent, recèle de merveilles insoupçonnées, et parfois confidentielles,  dont l’exploration vous laissera un souvenir impérissable.

 

 

Perdu au cœur de la réserve naturelle du Sado, située à un peu plus d’une centaine de kilomètres au sud de Lisbonne, le village de Carrasqueira demeure, sans conteste,  l’une de ces haltes secrètes de l’Alentejo où le Portugal d’Autrefois se dévoile encore.

 

 

Car ici, loin des foules,  le Temps a, véritablement, suspendu son vol.

 

 

Il suffit pour s’en convaincre  d’emprunter l’étroit chemin de terre qui, après la rue des Pescadores,  se dessine à l’horizon.

 

 

Le pittoresque port, toujours en activité, auquel il mène témoigne, en effet,  des  immuables traditions dont sont encore gardiens les pêcheurs de Carrasqueira .

 

 

 

 

 

Construit dans les années 50, c’est, étonnamment,  de cette patine du temps que  le Puerto Palafitico, aux fondations  s’enfonçant dans la vase de l’estuaire du Sado, tire son charme ensorcelant.

 

 

Ses pilotis, mis à nu par la marée basse, portent de fragiles pontons en bois

 

 

 

 

ainsi que de nombreuses cabanes de pêcheurs

 

 

 

 

 

devant lesquelles sèchent des filets de pêche .

 

 

P1250471-min 

 

 

 

Des barques colorées viennent ensuite égayer cet insolite panorama.

 

 

Qu’elles aient été amarrées en prévision d’un prochain départ

 

 

P1250446-min

  P1250483-min

P1250508-min

11-min

P1250502-min

4-min

 

 

 

ou qu’elles gisent, abandonnées, sur les berges.

 

 

FullSizeRender-min 2-min 

 

 

 

Mais c’est incontestablement à la tombée du jour, à l’heure où le ciel  commence à se teinter de mille nuances de rose et d’orange,

 

 

 

 

que la magie du port sur pilotis de Carrasqueira se fait de plus en plus envoûtante.

 

 

17h30, le soleil entame sa lente descente sur l’estuaire du Sado

 

 

 

Il est des couchers de soleil que je ne suis pas prête d’oublier.

 

Celui de Carrasqueira, auquel j’ai assisté le week-end dernier, est assurément de ceux là.

 

  P1250785-min

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.