NEWSLETTER
Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

 

Blog

REMONTER LE TEMPS DANS LA VILLE PORTUGAISE D’ EVORA

  |   EDIFICES RELIGIEUX, EUROPE, HISTOIRE & DEVOIR DE MEMOIRE, HOTELS ATYPIQUES, HOTELS D' EXCEPTION, NATURE, PATRIMOINE DE L'UNESCO, PORTUGAL, TOUS, VOS ENVIES   |   No comment

 

temple romain d’Evora
  
 
A quelques kilomètres de la frontière espagnole, dans la région de l’Alentejo (réputée pour ses vins, sa gastronomie et ses paysages où oliviers et chênes liège se succèdent), Evora,
 
 
ville portugaise (autrefois résidence des rois du pays), dont le centre historique est désormais classé au patrimoine de l’Unesco, suscite l’intérêt croissant de nombreux touristes. 
 
A raison !
 
car elle permet plusieurs voyages dans le temps (et ce, à des époques différentes) à ceux qui daignent s’aventurer dans ses étroites ruelles 🙂
 
   Ainsi, le ton est donné dès que l’on s’approche de l’entrée de cette ancienne place forte ( romaine, maure puis médiévale notamment) où des remparts ainsi qu’une porte fortifiée, lesquels ont été préservés, vous accueillent 🙂
 
La remontée temporelle se poursuit au cœur de la ville avec la découverte des vestiges d’un fascinant temple romain (symbole d’Evora) aux majestueuses colonnes, l’exploration de l’université (autrefois établissement jésuite) ainsi que la découverte de plusieurs de ses édifices religieux.
 
    De la  (cathédrale), je garde en mémoire son joli cloître mais surtout la magnifique vue panoramique offerte depuis le sommet de sa tour !Un must see 🙂
 
 
De l’église Sao Joao : sa nef aux azulejos.
 
De Notre Dame de Grâce (qui ne se visite pas), située dans la rue éponyme, sa façade baroque.
 
 
De Santo Antao, sa fontaine en marbre et son emplacement, central, place de Giraldo.
 
 
Mais pénétrer dans la chapelle des Os, à la célèbre inscription  » Nous os qui sommes ici attendons les vôtres », de l’église Sao Francisco est THE ultimate expérience que vous devez absolument vivre.
 
 
Un lieu qui m’a rappelée ma découverte, quelques mois plus tôt,  des catacombes capucines de la ville sicilienne de Palerme dont il faudrait d’ailleurs que je vous parle prochainement .
 
 
Si se retrouver dans une chapelle où cranes et os ont pris (par milliers)  leurs quartiers peut intriguer, rebuter voire même effrayer, je vous invite néanmoins à dépasser ces appréhensions pour la visiter car vous ne serez pas déçus !
 
 
Mais je ne vous en dis pas plus afin de ménager l’effet de surprise 🙂
 
 
Pour vous remettre de ces sensations fortes, rien de tel, ensuite, qu’une petite ballade, à travers les ruelles plus ou moins escarpées d’Evora, au terme de laquelle vous pourrez admirer, dans un premier temps, les façades de ses maisons blanches, outre leurs magnifiques balcons en fer forgé !
 
 
Ensuite, ne manquez pas les quelques œuvres d’art contemporain : aussi bien celles donnant un cachet supplémentaire aux ruelles de la cité que celles qui s’exposent également dans des édifices plus insolites.
 
 
Ainsi l’ancien palais de l’Inquisition abrite, désormais,  le forum Eugenio de Almeida lequel fait la part belle à de telles pièces artistiques .  
 
 
  Mais Evora n’en a pas fini de vous surprendre car elle vous réserve d’autres bonds historiques 🙂
 
 
En effet il vous reste encore à découvrir les anciens couvents, désormais reconvertis en de superbes poussadas (hôtels dont j’ai pu vous parler ici ), que sont notamment  le Convento dos Loios, situé dans le centre d’Evora, et le, tout blanc, Convento do Espinheiro, qui a pris ses quartiers à quelques kilomètres de l’ancienne cité médiévale.
 
 
D’anciens édifices religieux où vous pourrez vous relaxer à merveille tout en profitant d’un cadre paradisiaque !  
 
 
  Voici donc venu le moment pour vous de découvrir, à travers quelques uns de mes clichés datant de noël dernier, la charmante Evora  !
 
l’entrée d’Evora et ses fortifications
 

 

vestiges du temple romain
 
 
 
 
monument faisant face au temple romain La Se

 

vue panoramique depuis le toit de la cathédrale
 
 
 
 

 

cloitre
 
 
 
 
 
 
 
 

 

à l’intérieur de la Sé
 
 

 

art contemporain à Evora
 
 

 

flâner dans la ville et découvrir (notamment) les façades blanches
 

 

église notre dame de Graca
 
 
église Santo Antao, place de Giraldo
 
église sao francisco et sa chapelle des os
 
 
la chapelle des os
 
une partie de l’église alors en travaux
pousada dos lios et église sao joao
 

 

 

covento do espinheiro
 
 
une chambre
les wc, version japonaise

 

    Mais vous ne devez pas quitter Evora sans avoir, au préalable, jeté un œil (voire même davantage) à l’autre lieu touristique qui fait de la halte dans cette cité une échappée dont vous vous souviendrez à jamais !
 
Il s’agit du cromelech dos almendres, un site mégalithique (l’un des plus vieux au monde) que vous atteindrez après avoir traversé de nombreux champs d’oliviers et de chêne lièges.
 
   Là, au milieu d’une clairière, se dressent un peu plus de 90 menhirs !
 
Si vous n’êtes pas bouche bée devant un tel spectacle, c’est qu’il y a un souci 🙂
 
   Autant vous dire que j’ai, en ce qui me concerne, été complètement époustouflée par ce lieu ! Souhaitant, depuis très longtemps, découvrir le site français de Carnac, je ne pouvais vraiment pas rêver mieux pour terminer mon exploration d’Evora !
 
Vous ne trouvez pas ?

 

champs d’oliviers et de chêne liège à perte de vue
 
 

 

menhir nous voila 🙂
 
 
 
 
 
Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.