NEWSLETTER



Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | MON TOP 5 A SANTORINI, LA REINE DES CYCLADES
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
136
post-template-default,single,single-post,postid-136,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

MON TOP 5 A SANTORINI, LA REINE DES CYCLADES

  |   EUROPE, GRECE, HOTELS ATYPIQUES, HOTELS D' EXCEPTION, ILE, NATURE, PORTFOLIOS, TOUS, VOS ENVIES   |   6 Comments

 

hôtel Canaves, Village d’Oia, Santorin
 
   Que ceux qui n’ont jamais entendu parler de l’île de Santorin  lèvent la main  !
 
 
A moins d’être coupé du monde cela est, à vrai dire, tout simplement IMPOSSIBLE.
 
 
L’île, située dans les Cyclades orientales, est réputée pour être  l’une des destinations européennes phares pour les lunes de miel.
 
 
A ce titre, elle fait l’objet d’innombrables reportages télévisés, quand elle ne s’affiche pas en pleine page des magasines touristiques ou des brochures relatives aux voyages de noce à travers la planète 🙂
 
 
Tous nous vendant un concentré de rêve à l’état pur !
 
 
Entre les églises orthodoxes blanches aux dômes bleus, l’immensité de la caldeira, les maisons troglodytes accrochées aux falaises, les ballades en mer, les magiques couchers de soleil et les hôtels de folie qui y ont été construits :  Santorin semble paradisiaque !
 
 
Cette publicité peut même parfois sembler un peu » too much » car on imagine mal comment une île pourrait  être à ce point magnifique ?
 
 
Ce serait presque un crime de lèse-beauté.
 
 
C’est exactement ce que je pensais avant que je n’y pose mes valises, pour quelques jours, durant l’été 2011.
 
 
3 ans déjà mais mes souvenirs sont, pourtant, encore parfaitement intacts.
 
 
Car oui, Santorin, au charme indescriptible, laisse une empreinte indélébile sur quiconque s’y aventure.
 
 
Il faut croire que je n’ai visiblement pas échappé à cette règle.
 
 
Et voici donc pourquoi :
 
 
Seule île d’origine volcanique des Cyclades orientales,  Santorini tire de cette spécificité les paysages à couper le souffle, en veux tu en voilà, qui font sa renommée.
 
 
Notamment une gigantesque caldeira ainsi que des falaises rouges abruptes époustouflantes tombant en a-pic dans la mer.
 
   Un magnifique panorama que l’on apprécie encore mieux lorsque l’on y arrive, comme je l’ai fais, par le ferry !
 
Cette vue, mamamiaaaaaaaaaaaa, speechless !!
 
Nul besoin de vous dire que j’ai été aussitôt conquise. 
 
 
J’ai aussi immédiatement compris, alors que je n’avais même pas encore marché sur son sol, que la publicité qu’on en fait à l’étranger est amplement méritée !
 
 
Voir Santorin et mourir aurais-je pu dire 🙂
 
Bon quand même pas, je veux vivre encore de longues années moi !
 
 
J’ai encore beaucoup trop de belles choses à voir et de contrées à explorer !
 
 
Ben ouais n’est pas Pigeon Voyageur qui veut 🙂
 
 
Alors que le ferry s’immobilisait dans le port; grouillant déjà pas mal de monde et où bus, voitures et taxis tentaient de s’extraire d’un embouteillage carabiné, je vis dans les yeux des autres passagers une vive lueur !
 
 
Sans doute semblable à celle qui avait du briller dans les miens lorsque j’avais, quelques minutes plus tôt, aperçu l’ile dans toute sa splendeur depuis le pont du bateau !
 
 
Mais je n’avais plus le temps de penser,  il fallait  vite débarquer !
 
 
Sortir du port, en ce mois d’août où l’île était prise d’assaut par des touristes désireux, comme moi, de visiter la Reine des Cyclades ainsi que des « newly wed » attirés par le romantisme fou de l’île ne fut pas chose aisée.
 
 
Je vous épargne la vision de l’embouteillage monstre, ainsi que les klaxons à gogo à en crever les tympans.
 
 
Sans compter cette chaleur écrasante qui aurait même pu, en cette fin de matinée, tuer un bœuf !
 
 
Mais à cœur vaillant rien d’impossible, comme le disait Jacques Cœur, marchand français du 15 ème siècle, non ?
 
 
5 jours plus tard, je ne pus que reconnaitre que mon Lonely Planet avait dit vrai !  
 
 
   Santorin avait si bien tenu toutes ces promesses, même gustativement parlant (la gastronomie ça compte aussi pardi !) que j’étais presque triste à l’idée de la quitter pour rentrer à Paris où, à contrario, un joli ciel gris m’attendait 🙂
 
 
Je ne désespère cependant pas d’y retourner, un de ces jours prochains, en privilégiant en revanche  la basse saison pour éviter la torride chaleur estivale ainsi que le flot de touristes arpentant l’île à cette période de l’année.
 
 
Pour tout vous dire, j’ai  même déjà repéré quelques petits nids d’amour très sympathiques… enfin …d’ici là Banzai comme dirait l’autre !
 
 
Avant de rentrer dans le vif du sujet, voici quelques clichés pour vous donner un avant goût des merveilles dont recèle Santorini !
 
 

 

 

 

 

 

 

 

petit village sympa sur la route de Kamari
  
 
Une fois n’est pas coutume, je vais donc faire simple et efficace en vous livrant mes 5 commandements pour ne rien rater de la substantifique moelle de cette merveilleuse île.
 
 
 FIRA LA CAPITALE TU VISITERAS
 
 
Capitale de l’île, Fira est une petite ville surprenante. 
 
 
Ses multiples ruelles étroites mènent, au choix,  à  la corniche située au dessus de la mer, à des petits îlots de tranquillité ou enfin à la place principale, plutôt bruyante, bordée de nombreux boutiques, restaurants et bars.
 
 
Prendre un verre dans certains d’entre eux est une expérience mémorable surtout lorsqu’ils offrent un point de vue spectaculaire sur la caldeira !
 
 
Moi j’ai apprécié !
 
 
L’autre souvenir marquant pour moi a été la visite du Musée Préhistorique où j’ai pu en partie voir les fresques d’Akrotiri et notamment celle des Singes Bleus.
 
 
Je dis en partie car,  quelques jours auparavant,  j’avais déjà  pu admirer certaines d’entre elles au très beau Musée archéologique d’Athènes,  l’un de mes deux coup de cœur de la capitale grecque.
 

 

prendre un verre à Fira, expérience insolite

 

 
vues magnifiques sur la caldeira et d’autres restaurants de Fira depuis le bar où je prenais un verre  
 quelques clichés du musée de Fira
 

 

 

 

 

 

 

 

la fresque des singes bleus

 

SUR LES PLAGES TU TE RENDRAS

 

   Vous désirez profiter du beau temps pour faire bronzette, eh bien ce sera tout à fait possible à Santorin !
 
 
A condition d’oublier les belles plages de sable fin qu’on retrouve en Corse du Sud, dans les Caraïbes ou encore dans l’Océan Indien.
 
 
 
Vous aurez le choix entre la plage de Red Beach, entourée de falaises rouges situées près d’Akrotiri, celle de Messa Pigadia, de White Beach ou encore les plages de sable noir de Périssa et Kamari.
 
 
Je reste persuadée qu’au moins l’une d’elles fera votre bonheur !
 
 
J’ai pour ma part eu un faible pour celle de Red Beach : le spectaculaire site où elle se trouve y étant certainement pour beaucoup.
 
 
Et puis j’oubliais : j’adore le rouge 🙂
 
 
   Pour accéder à toutes ces plages, il n’est pas forcément nécessaire de louer une voiture, un buggy fera parfaitement l’affaire :
 

 

 

 

 

red beach
 
l’art de prendre des forces sur le parking avant d’aller à Red Beach
buggy l’outil indispensable, en dehors d’une voiture, pour se déplacer sur l’île
plage de Messa Pigadia

 

 

 

 

 

plage de kamari

 

 

                               SUR LES SITES ARCHÉOLOGIQUES TU IRAS

 

        Au printemps 2010, j’ai profité de mon week-end prolongé dans la ville de Naples pour partir à la découverte du site archéologique de Pompei, détruit par une éruption du Vésuve.

                 Je me souviens avoir été éblouie par les fresques que j’ai pu y observer et notamment celles peintes dans les lupanars, maisons closes, du site.

 

                 J’avais donc hâte, après avoir de surcroît  vu la fresque des Singes Bleus à Fira, de pouvoir arpenter le site archéologique d’ Akrotiri.

 

                      Cette cité ayant elle aussi été détruite par une éruption volcanique.

 

            Manque de chance, le site était fermé suite à l’effondrement de son toit, ce dernier  ayant causé la mort d’un touriste quelques années auparavant.

 

                                                                         Dommage !

 

     J’ai donc poursuivi ma ballade jusqu’au phare d’Akrotiri, lequel offre une vue exceptionnelle sur la caldeira, puis à l’ancienne Théra, située au nord de Perissa.

 

        Toutefois, j’y suis parvenue en fin de journée alors que le site avait déjà fermé ses portes pour la journée.

 

                                                                      Too bad !

 

          La visite de son agora et de son champ de ruines est donc, à regrets, reportée sine die, en ce qui me concerne !

 

                                         Vous serez peut être plus chanceux que moi !

phare d’Akrotiri

 

 
 
OIA, LE PLUS CÉLÈBRE VILLAGE DE SANTORIN TU NE MANQUERAS PAS

 

   Située tout au nord de l’île, Oia est la parfaite carte postale de Santorin avec ses maisons situées à flanc de falaise, ses jolies églises, ses ruelles où il fait bon flâner ainsi que ses nombreux restaurants et hôtels avec une vue imprenable sur la caldeira !
 
 
C’est aussi à Oia que je me suis le plus régalée des meilleurs mezze, gyros, souvlakis et feuilletés à l’épinard et à la feta ainsi que de poissons grillés de tout mon séjour
 
 
L’autre attraction d’Oia est son superbe coucher de soleil qui attire, à la tombée du jour, une foule de touristes !
 
Agoraphobes s’abstenir !
 
 
Enfin, j’ai également apprécié le charme du petit port d’Ammoudi où il est possible de se restaurer de délicieux poissons et fruits de mer tout en profitant d’un cadre très agréable.
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sympa comme lieu pour dîner !

 

 

hotels à gogo !

 

 

 

 

 

 

 

 
 
vue sur la caldeira, de nuit, depuis l’hôtel Canaves Oia
 
piscine d’un hotel d’Oia
 
petit déjeuner face à la caldeira, priceless, Hotel Canaves      

 

 

succulent gyros !
port d’ammoudi
 

 

 

 

 

 

 

 

coucher de soleil à Oia

 

 

 

 

 

 
UNE EXCURSION AUX KAMENES TU FERAS
 
 
 
S’il y’a bien une visite incontournable que je vous recommande à Santorin c’est bien celle là : une promenade de quelques heures, de préférence dans l’après-midi, en catamaran dans la caldeira.
 
 
Cette croisière vous emmènera, après avoir longé les différentes plages de l’île, au plus près du volcan situé sur l’ilot Néa Kaméni puis près de Palea Kaméni , l’autre ilot, où il est possible de se baigner dans des sources d’eau chaude sulfureuses.
 
 
Cependant, et avant d’y plonger, assurez vous de n’avoir aucune blessure 🙂
 
 
Mieux vaut prévenir que guérir !
 
J’ai, pour ma part, retenu deux choses de cette mémorable après-midi.
 
 
Tout d’abord le repas qui nous a été concocté à bord : délicieuse salade grecque, avec de la feta, cotes de porc grillées ainsi que de délicieuses crevettes.
 
 
Puis le magnifique coucher de soleil auquel j’ai pu assisté juste avant la fin de la croisière !
 
 
Really worth it !

 

 

le catamaran à bord duquel je suis allée dans les Kaménès
 

 

chambre à bord du bateau
 
 
 
le capitaine
 
red beach , vue depuis le bateau
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

phare d’akrotiri, vue depuis le catamaran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sources sulfureuses

 

 

 

 

barbecue à bord

 

salade grecque
 
 
coucher de soleil à bord du catamaran

 

 

 
 
Avouez que Santorin vaut le détour non ?

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

6 Commentaires
  • Avatar

    Anonyme | Nov 7, 2014 at 21 h 20 min

    Merveilleux !! Une destination de rêve.
    🙂

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Nov 7, 2014 at 22 h 20 min

      merci !!!! Santorin est effectivement la perle des Cyclades 🙂

  • Avatar

    Kansaijin | Fév 13, 2015 at 8 h 18 min

    Aah Santoriiini ! J'ai été et je reste sous le charme ! LOVE

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Fév 13, 2015 at 9 h 57 min

      Indeed Kansaijin ! Impossible de ne pas succomber aux charmes des cette île envoûtante !

  • Avatar

    L'AfroFoodie | Juil 10, 2015 at 15 h 35 min

    Une autre destination sur ma " Bucket List". Avec les copines on se disait pourquoi pas Santorini pour le big 3.0 et voilà que tes photos nous donnent encore plus envie d’accélérer les plans. En plus avec le top 5, c'est top ça donne déjà une idée des "must-see & do". Par contre on aura besoin des topos pour l'hébergement à moins que j'ai raté cette info en me concentrant trop sur les photos. D

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Juil 10, 2015 at 15 h 57 min

      Santorini sera un cadre parfait pour célébrer ton changement de decennie 🙂 ! Alors pour l'hebergement moi j'avais logée à Oia durant tout mon séjour sur Santorin à l'hôtel Canaves Oia..il y a quelques photos prises de l'hôtel dans l'article 🙂

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.