NEWSLETTER



Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | THE VICEROY, UN IRRÉSISTIBLE HOTEL AU CŒUR DE CHICAGO
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
26702
post-template-default,single,single-post,postid-26702,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

THE VICEROY, UN IRRÉSISTIBLE HOTEL AU CŒUR DE CHICAGO

  |   AMERIQUES, ARCHITECTURE, Chicago, ETATS-UNIS, GASTRONOMIE, HOTELS, HOTELS ATYPIQUES, HOTELS D' EXCEPTION   |   No comment

 

l’une des suites du Viceroy Chicago

 

L’un des plus inoubliables cocons du Gold Coast District, emblématique quartier situé au cœur de la « Windy City » Américaine, se cache désormais à l’angle des State et Cedar Street.

 

Historique adresse qui après avoir, au début du 20 eme siècle, abrité l’ancien Cedar Hotel, reconnaissable à sa façade en brique, couleur terracotta, faisant, encore aujourd’hui, figure d’important repaire urbain, a, en septembre 2017, été investie par le Viceroy Chicago.

 

 

Quatorze lettres derrière lesquelles toute la singularité de cet exclusif boutique-hôtel, premier de la renommée chaîne californienne éponyme à avoir ouvert ses portes dans la région du Midwest, se révèle avec élégance.

 

 

Architecture contemporaine design faisant la part belle au verre, 

 

Célébration de l’Art, fut-il décoratif, en embellissant, avec goût, chaque recoin de l’hôtel, depuis le lobby jusqu’au cœur des chambres, ou culinaire,

 

œuvres visibles dans le lobby ainsi que les couloirs du Viceroy

sculpture installée dans l’une des suites du Viceroy

 

œuvres au 18 eme étage

 

Indicible confort des hébergements répartis sur 18 étages,

terrasse de l’une des suites

 

Outre l’extrême attention prodiguée à chaque hôte constituant, dès lors, autant d’atouts grâce auxquels le Viceroy Chicago est, en moins d’un an d’existence, définitivement parvenu à s’imposer comme une enclave très courue.

 

Et ce, à plus d’un titre.

 

Notamment pour les merveilles gastronomiques proposées au Somerset.

 

Son très beau restaurant, déployant, sur deux niveaux à l’ambiance différente , romantiques alcôves, tables installées face à la cuisine ouverte et places prisées aux bars ou en terrasse, devenu le fascinant théâtre d’expression du Chef étoilé Lee Wolen.

 

 

Véritable ode à une cuisine américaine (et plus spécifiquement à celle née dans la région de Chicago),  de saison et mitonnée à partir de produits locaux, les gourmandes assiettes du Somerset sont, sans surprise, un réel  enchantement pour les papilles.

 

Je me souviens, ainsi, avec beaucoup d’émotion des délicieux buns à l’aneth,

 

 

du fried chicken, servi les dimanches,

 

 du gargantuesque poulet rôti dont les exquises saveurs n’échappèrent pas à mon palais qui, en cette froide fin du mois d’avril à Chicago, combattait  pourtant alors une épuisante rhino-pharyngite.

 

 

sans oublier les délicieux pancakes ricotta-baies outre les œufs à la tomate cuits au four, composant l’offre aussi plurielle que créative imaginée pour le menu du petit-déjeuner, dégustés sur place.

 

 

Mais circonscrire l’intérêt du Viceroy Chicago à cet unique aspect reviendrait  à nier tous les autres attraits qu’il peut, à raison, s’enorgueillir de posséder.

 

Car comment ne pas s’ extasier devant les incroyables vues panoramiques sur le mythique Lac Michigan et l’incontournable skyline de la ville dévoilées depuis sa rooftop pool, uniquement ouverte en saison,

 

 

outre l’adjacent Devereaux lounge-bar , perchés au 18 eme étage de l’édifice ?

 

 

Spectaculaires perspectives dont chacune des lumineuses chambres et suites,  aménagées avec une manifeste attention aux détails,  bénéficie, partiellement ou totalement, grâce à l’installation d’immenses baies vitrées.

 

 suites

 

chambre Grand King

 

Confortablement installés dans ces magnifiques nids douillets, où flotte un doux parfum de sérénité, succomber à l’envoûtant charme de Chicago n’en devient, si tel n’était pas encore le cas,  alors que chose plus aisée. 

 

 

En choisissant, il y a quelques mois, de prendre mes quartiers  au 1118 N State Street, j’étais bien loin d’imaginer que le Viceroy Chicago, indiscutable éden de caractère, me réserverait une si inoubliable expérience.

 

Où , audacieusement et avec brio, se mêleraient  luxe non ostentatoire, patrimoine historique, vision moderne,  service aux petits soins et plaisirs épicuriens. 

 

Une identité reflétant, finalement et à bien des égards,  le visage pluriel de Chicago. 

 

Cette city pour laquelle mon coup de foudre fut immédiat.

 

Mais de tout cela je vous reparle très vite…

 

 

 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.