NEWSLETTER



Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | MILLE ET UN VISAGES D’INDE DU NORD
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
27065
post-template-default,single,single-post,postid-27065,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

MILLE ET UN VISAGES D’INDE DU NORD

  |   ASIE, INDE, TOUS   |   16 Comments

 

femme aperçue sur les ghats situés sur les berges du lac Pichola, Udaipur

 

Une fois n’est pas coutume, j’inaugure mes articles consacrés à mon échappée estivale 2018 dans plusieurs états d’ Inde du Nord par un billet mettant à l’honneur quelques uns des Femmes, Hommes et enfants croisés au cours de ce périple.

 

marchand de légumes, Old Delhi

 

femmes d’entretien, jardin des Demoiselles, Udaipur

 

jeunes élèves, mosquée Jama Masjid, New Delhi

 

enfant dans les rues de Bundi

 

berger, désert du Thar

 

pèlerins en procession, route du Shekhawati

 

Car entre les personnes se prêtant d’emblée au jeu et celles acquiesçant aux demandes de les photographier,  le pays du Mahatma Gandhi s’est révélé être un formidable terrain de jeu où immortaliser de nombreux portraits. 

 

garde à l’entrée du City Palace d’Udaipur

 

hommes rencontrés au cœur du City Palace d’Udaipur

 

marchand de ballons, Jardins de Mandore, Jodhpur

 

vieil homme rencontré dans les rues de Jaisalmer

 

 

Un exercice, auquel je me suis véritablement adonnée pour la première fois, d’autant plus facilité par l’extrême curiosité suscitée, aussi bien en ville qu’au cœur des campagnes reculées, par ma présence.

 

Touriste noire, portant un afro et mitraillant de surcroit à tout va, il n’en fallait pas plus pour que les demandes de selfies avec moi affluent en grand nombre.

 

hall du Raj Mandir Cinema, Jaipur

 

De cette attention de tous les instants, m’ ayant par moments, je l’avoue, gênée, j’ai donc choisi de prendre le contrepied en osant passer de simple sujet à auteur de clichés.

 

 

jeune chamelier, désert du Thar

 

très gentil serveur du magnifique Palladio Bar, Jaipur

 

épicier à Bundi

 

sadhus, ermites, rencontrés à Jodhpur

 

Et malgré quelques, rares, refus essuyés,  provenant d’ailleurs souvent de femmes, la majorité des Indiens ont accepté, avec une assurance plus ou moins assumée, de poser devant mon objectif.

 

Gadodia Market, Old Delhi

 

danseuse, Bikaner

 

City Palace, Jodhpur

 

shooting mode, Samode Palace

 

près du château de Mandawa

 

mamie rencontrée dans les rues de Jaipur

 

dans les ruelles de Bundi

 

à la sortie des jardins de Mandore, Jodhpur

 

Autant de portraits à travers lesquels transparait ma fascination pour l’univers des temples, 

 

vendeur de fleurs à l’entrée du temple de Ranakpur 

 

vieux brahmane rencontré à Jaisalmer

 

prêtre d’un temple Jain de Jaisalmer

 

sadhu rencontré au Jagdish Temple, Udaipur

 

ferveur populaire au cœur du Jagdish Temple, Udaipur

 

l’effervescence des rues et marchés, véritables festivals de bruits, saveurs, senteurs et couleurs, 

 

rickshaw dans les rues de Nawalgarh

 

différents étals dans les marchés de Jaipur

 

streetfood 

 

en pleine confection de pains cuits au tandoor

 

l’incontournable Chai (thé indien aux épices)

 

outre mon émerveillement pour les magnifiques saris portés, avec tant d’élégance,  par les femmes.

 

site des cénotaphes royaux de Bada Bagh, Jaisalmer

 

dans les rues de Jaisalmer

 

sur la route d’Udaipur

 

fort de Bikaner

 

dans les rues de Mandawa

 

Enfin, je n’oublie pas tous les autres jolis souvenirs conservés dans ma mémoire grâce à des clichés pris sur le vif.

 

Témoignant aussi bien d’une pression démographique certaine,

 

d’une inattendue confrontation entre l’Homme et la Vache, animal sacré par excellence, 

 

d’expressions de tendresse ou encore de  moments d’insouciance.

 

Autant de séquences d’une réalité quotidienne nord indienne que je ne suis pas prête d’oublier .

 

flâneries dans les ruelles d’ Old Delhi

 

adolescents amoureux dans les ruines du complexe d’Hauz Khas, New Dehli

 

quand une vache décide de bloquer l’entrée de la demeure de cette habitante de Bundi

 

enfants et adolescents profitent de la « piscine » constituée par un ancien puits de Jodhpur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

16 Commentaires
  • Sabine | Sep 2, 2018 at 13 h 51 min

    Non mais tes photos. ?
    Les portraits surtout ❤️❤️❤️
    Merci de nous faire voyager a chaque fois …

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Sep 2, 2018 at 14 h 10 min

      Merci beaucoup Sabine et merci de répondre toujours présente ici 🙂

  • Francoise | Sep 2, 2018 at 14 h 18 min

    Très belles images ,De jolies couleurs

  • Oukassa | Sep 2, 2018 at 14 h 22 min

    Les photos sont MA-GNI-FIQUES! Et ces couleurs! Superbe article qui nous emporte vraiment ailleurs! Merci Ivy.

  • Christophe Sokal | Sep 2, 2018 at 15 h 08 min

    Très sympa les photos on y ressent cette émotion du quotidien et beaucoup d’humanité dans vos choix.

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Sep 2, 2018 at 17 h 56 min

      Merci beaucoup Christophe ! Ravie que mes choix de photos vous plaisent car la sélection fut à mon niveau difficile à faire . Je voulais vraiment partager toutes ces rencontres m’ayant particulièrement émue

  • Laurent | Sep 2, 2018 at 15 h 27 min

    C’est vrai que pour tirer le portrait des personnes rencontrées ici ou là, l’Inde est un pays merveilleux, car la plupart des Indiens aiment être pris en photo et savent poser avec naturel.
    Une bien jolie galerie que voilà !

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Sep 2, 2018 at 18 h 00 min

      Merci beaucoup Laurent ! L’Inde est un paradis pour photographes ?

  • Diallo Sokona | Sep 2, 2018 at 16 h 26 min

    Quel merveilleux pays aux couleurs chatoyantes, c’est toujours un plaisir de te lire par ailleurs les clichés sont d’une beauté à couper le souffle!

  • Eve | Sep 3, 2018 at 8 h 26 min

    Ces photos sont sublissimes ! La prestance des modèles, la simplicité et l’humilité qu’ils dégagent, la beauté des lieux et toutes ces couleurs… Cet article est un régal et il a réussi l’exploit de me faire évader de mon quotidien. Merci mon cher JPV.

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Sep 3, 2018 at 10 h 21 min

      Chère Ève, c’est toujours un grand plaisir pour moi de lire tes impressions ici et je suis ravie que ce billet, tout à fait singulier pour le JPV, te plaise.
      L’Inde est vraiment un pays qui invite à la photographie ?

  • Isabelle POLNEAU | Sep 3, 2018 at 11 h 12 min

    MAGNIFIQUE !!!
    Superbes portraits Ivy, très belles couleurs qui me rappellent mon trop court séjour dans le Gujarat il y a deux ans… J’ai effectivement eu la même expérience : la curiosité des indiens à mon endroit, le désir de prendre des selfies avec moi, cette propension à quasiment quémander un portrait… Tu m’as incitée à aller rechercher ceux que j’ai pris et à les publier… Comme d’habitude, merci pour le voyage !!!???

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Sep 3, 2018 at 12 h 07 min

      Merci beaucoup Isabelle! Je constate donc que cette impossibilité pour nous à passer inaperçues est donc propre à toute l’Inde ?.
      Hâte, à mon tour également, de découvrir tes portraits sur IG ?

  • Pop K'nel | Sep 16, 2018 at 16 h 05 min

    Magnifiques clichés !! Bravo !

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.