NEWSLETTER

Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | THE BARCELONA EDITION,CE JOYAU HÔTELIER CATALAN OU DE BATTRE MON CŒUR S’EST ARRÊTÉ
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
28288
post-template-default,single,single-post,postid-28288,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

THE BARCELONA EDITION,CE JOYAU HÔTELIER CATALAN OU DE BATTRE MON CŒUR S’EST ARRÊTÉ

  |   Barcelone, ESPAGNE, EUROPE, HOTELS, HOTELS D' EXCEPTION, VOS ENVIES   |   No comment

 

Restaurant Cabaret

 

 

Placée sous le quadruple signe de l’Art, du design, de la Gastronomie et d’un Luxe non ostentatoire aux contours redéfinis, l’expérience qu’offre The Barcelona Edition, magnifique boutique-hôtel ayant, à l’été 2018, investi l’historique quartier d’El Born, est indiscutablement de celle qui vous laisse sans voix.

 

Tant Ie célèbre entrepreneur Ian Schrager, en collaboration avec la chaîne hôtelière Marriott, l’incontournable cabinet d’architectes Carlos Ferrater Studio et l’architecte d’intérieur, Lazaro Rosa Violan, que l’on ne présente plus, ont réussi à métamorphoser cet édifice, jadis occupé par des bureaux, en une incroyable adresse de caractère.

 

façade de l’hôtel

 

espace jouxtant le lobby

 

vue sur le marché adjacent de Santa Caterina depuis le 4 eme étage

 

lieux d’aisance au 1er étage

 

le bar du restaurant Veraz

 

Santa Caterina Penthouse

 

vue sur Barcelone depuis le Rooftop de l’hôtel

 

Dont la célébration de l’héritage catalan, l’esthétique contemporaine ultra léchée, l’atmosphère chic ,les inédites expériences sensorielles proposées et le contentement perpétuel des hôtes constituent autant d’exclusives signatures m’ayant, le week-end dernier, littéralement subjuguée.

 

En ses murs, joliment habillés de marbre, de verre ainsi que de bois aux teintes plurielles, l’ode à l’oeuvre de quelques uns des plus grands artistes et créateurs du 20 eme siècle apparaît ainsi comme l’un des marqueurs clé de l’établissement.

 

Difficile, en effet, de ne pas se laisser envoûter :

 

par le fascinant lustre, couleur bleu klein, d’Eric Schmitt suspendu à l’entrée du lobby;

 

 

 

par les insolites chaises , conçues selon les dessins de l’architecte Antonio Gaudi et du peintre Salvador Dali,  s’y trouvant

 

 

 par les magnifiques clichés, pris par les photographes Joana Biarnes, Colita, Oriol Maspons et Xavier Miserachs, ornant indifféremment murs du restaurant-bar Veraz outre ceux des chambres ;

 

 

 par les céramiques, rappelant celles de Pablo Picasso, disposées ça et là

 

Santa Caterina Penthouse

 

par les portraits de l’artiste Andrea Torres 

 

 

 

et par les ouvrages d’Art racontant, notamment, Salvador Dali, Pablo Picasso, Yves Klein et Pedro Almodovar.

 

 

 

Une décoration, pensée avec goût, annonciatrice du majestueux escalier en spirale, véritable emblème des hôtels The Edition, reliant le lobby au premier étage.

 

 

 

Là où, durant le week-end, s’ouvrent les portes de l’envoûtant Punch Room, speakeasy prisé pour l’atmosphère surannée qui y règne, son captivant billard et bien évidemment ses audacieux cocktails imaginés à partir d’alcools locaux.

 

 

 

Car éveiller les papilles des hôtes est la deuxième finalité clairement poursuivie par The Barcelona Edition.

 

Au Veraz bar-restaurant, situé au rez-de chaussée, 

 

 

 

 

le petit déjeuner à la carte fait, ainsi, aussi bien la part belle à de succulentes spécialités culinaires espagnoles, au rang desquelles tortillas, truffe noire et jambon ibérique, qu’à des mets internationaux.

 

 

 

Puis, tout au long de la journée, le menu proposé se veut une immersion dans la cuisine méditerranéenne.

 

Mais c’est véritablement au Cabaret, inoubliable antre faisant tout à la fois figure de cabaret-bar-restaurant-boite de nuit, installé au sous-sol, que s’exprime tout le génie du Chef, ayant travaillé aux cotés de l’acclamé Albert Adria, Sebastian Mazzola.

 

 

 

Graphiques, monochromes , créatives, les assiettes composant le menu gastronomique à 6 plats servi au dîner participent ici, sans l’ombre d’un doute,  à l’insolite expérience sensorielle dont cet élégant décor est, durant deux heures, le théâtre.

 

Black &White : oeuf de caille, truffe, calamar, caviar, amande, crabe, daikon

 

Green : poulet, herbe thaies, chou romanesco

 

 

Les spectateurs embarquant alors, sous l’impulsion d’ inattendues hôtesses, pour un singulier voyage qui voit musique, danse, burlesque, et rêve se mêler avec brio.

 

Autant de moments hors du temps que l’irrésistible The Roof, perché au 10 eme étage, prolonge, quant à lui, de manière beaucoup plus informelle.

 

 

 

Grâce à des tapas aux accents tant sud-américains qu’ asiatiques, des cocktails réalisés avec dextérité, un couloir de nage, de cosy salons aménagés 

 

 

et d’incomparables points de vue, avec en premier plan l’iconique toit ondulé du marché Santa Caterina, sur la capitale catalane.

 

 

 

Loin de n’être que l’apanage du rooftop-bar, ces derniers se dévoilent, fort heureusement, aussi depuis les 100 chambres et suites dont dispose The Barcelona Edition.

 

Deluxe

 

Guest room

 

Séduisants cocons minimalistes, néanmoins dotés de toutes les commodités, où le concept de « Home away from Home » a été traduit de la plus belle manière :

 

Noblesse des matières choisies, cuir, bois et marbre en l’occurrence, excellente literie, parfaite isolation acoustique, vaste salle de bain, mobilier contemporain, attention portée aux plus petits détails, baies vitrées , innombrables possibilités d’éclairage  : tout concourt donc à ce que la magie y opère instantanément.

 

Deluxe

 

Guest Room

 

détails de l’atypique miroir de la salle de bain

 

 

Et si, par extraordinaire, vous en doutiez encore,  franchir le seuil du spectaculaire et lumineux Santa Caterina Penthouse vous fera, même par temps de pluie et même si l’escale ne dure que quelques instants, aussitôt prendre toute la mesure de cette assertion.

 

 

Tel est l’exclusif The Barcelona Edition.

 

Ce joyau hôtelier aux multiples visages où de battre mon cœur s’est, il y a quelques jours, à raison arrêté.

 

 

 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

Aucun commentaire

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.