NEWSLETTER

Suivez le JPV sur

© JPV 2016 | Tous droits réservés.

Réalisé par Centrech

Journal d'un Pigeon Voyageur | COMMENT, GRACE A UNE LECTRICE, J’AI DECOUVERT LE PARC FLORAL HOLLANDAIS DE KEUKENHOF
Un passeport virtuel pour découvrir le Monde hors des sentiers battus.
JPV, Voyages, Destinations, journal d'un pigeon voyageur, pigeon voyageur, le pigeon voyageur, Voyages en Afrique, Voyages en Europe, Voyages en Asie, Voyages en Amérique, gastronomie, îles, Art, Culture, Hôtels d'exception, Hôtes atypiques.
12032
post-template-default,single,single-post,postid-12032,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.10,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

Blog

COMMENT, GRACE A UNE LECTRICE, J’AI DECOUVERT LE PARC FLORAL HOLLANDAIS DE KEUKENHOF

  |   EUROPE, NATURE, PAYS BAS, PORTFOLIOS, SHORT BUT SWEET ESCAPADES   |   6 Comments

 une fleur dans les jardins de Keukenhof

 

 

L’un des premiers articles publiés sur le blog  racontait mon expérience d’une nuit à Troglodélice, une atypique maison d’hôte  située, à Azay le Rideau, au cœur de la Touraine française.

 

Une courte, mais mémorable, escapade que j’ai souhaité clôturer  en me promenant dans les magnifiques jardins (à la renommée internationale) du tout proche Château de Villandry

 

Si je n’étais, jusque là, que peu sensible (de façon générale)  à la beauté de ces derniers, je dois avouer que découvrir ceux de Villandry a, non seulement, été un véritable enchantement mais a, en outre, contribué à faire évoluer ma position sur la question…  (Comme quoi ne jamais dire fontaine je ne boirai pas de ton eau.)

 

En attestent, notamment, mes coups de cœur ultérieurs pour les jardins  d’Albert Kahn  (dans la région parisienne) et de Giverny (lesquels ont fait l’objet de deux articles,  ici et ).

 

Je referme la parenthèse.

 

Dans un commentaire posté sous ce billet consacré à Troglodélice, une lectrice du blog (qui se reconnaîtra)  m’a alors recommandée la visite d’un autre spectaculaire jardin européen.   Selon elle, il allait définitivement me réconcilier avec les fleurs.

 

J’entendais ainsi parler, pour la première fois, de l’immense parc floral hollandais de Keukenhof .

 

Ouverts depuis 1950, et à l’initiative de plusieurs professionnels du secteur, dans la ville de Lisse (se trouvant à une demie heure de la capitale hollandaise), ces jardins, lesquels renaissent à chaque Printemps pendant 8 semaines ( grosso modo entre le 20 mars et la mi mai),  ont, en effet,  définitivement de quoi séduire.

 

  7 millions de bulbes de fleurs, au rang desquels tulipes, narcisses, anthuriums, orchidées, lis et  jacinthes (tous plantés à l’automne, sur 3 niveaux afin de permettre une floraison progressive, par les 40 jardiniers du parc) ; arbustes aux multiples couleurs ;   superbes expositions florales ainsi que jardins d’inspiration uniques : voila, notamment, ce que vous y découvrirez. 

 

Indéniable vitrine de la quintessence de l’horticulture hollandaise, Keukenhof est  (et je pèse mes mots) d’une beauté à couper le souffle !

 

Pourtant,  j’ai bien cru que je n’aurais jamais la chance de pouvoir l’explorer.

 

En effet et bien que figurant sur ma Travel List du printemps 2015 (avec dans l’idée d’en profiter pour revoir Amsterdam, une capitale où j’adore flâner, et  arpenter, par ailleurs, les villes de Delft ainsi que de La Haye), je n’ai finalement pas été en mesure d’organiser ce voyage l’an dernier.

 

La faute à des impératifs de dernière minute mais surtout à mon échappée islandaise...

 

L’expédition à Keukenhof fut donc reportée, avec succès, à 2016 …

 

Un contentement que je savoure d’autant plus que j’ai failli manquer, en ce dernier week-end d’avril,  ce rendez touristique que j’attendais depuis si longtemps.

 

Comment ?

 

En restant coincée, pendant plus d’une heure, dans un embouteillage aux abords de l’aéroport puis en y parvenant seulement  15 minutes avant l’heure de décollage de mon vol.

 

Pour la première fois de ma vie, je risquais de rater mon avion….. Autant vous dire que je me maudissais déjà de ne pas avoir été plus prévoyante !

 

Mais il fallait tout de même tenter le coup.

 

10 minutes plus tard,  après  des portiques de sécurité et des contrôles passés à la vitesse de l’éclair en doublant d’autres passagers (mais c’était pour la bonne cause) et un sprint digne d’ Usain Bolt (l’essoufflement en plus), j’ai pu rejoindre ma porte d’embarquement …tout juste close.

 

Mais d’âpres négociations avec le staff d’Air France ont finalement permis ma montée à bord. Ouf !

  

Un miracle inespéré  grâce auquel  je peux désormais vous dire pourquoi Keukenhof (que j’ai adoré) est un must Visit pour tout visiteur se rendant, durant le printemps, aux Pays Bas  !

 

C’est  depuis l’aéroport amsterdamois de Schiphol que j’ai emprunté le bus Express Keukenhof (dont l’arrêt se trouve à la sortie du Hall 4 des Arrivées) assurant, en moins de 30 minutes, la liaison jusqu’ au parc éponyme.

 

(pour gagner du temps je vous recommande d’acheter en ligne le paass combiné incluant le transport A/R à et depuis Keukenhof ainsi que le billet d’entrée au parc)

 

IMG_0088

 

Après 18 mois d’attente, Keukenhof allait, enfin, s’offrir à moi !

 

 IMG_0082

 

 

KEUKENHOF,  PARADIS FLORAL

 

P1060214 

 tulipes Rubens

 

 

Affirmer que Keukenhof est un paradis floral relève d’une incontestable lapalissade .

 

J’ai, en effet, été éblouie par toutes les variétés de fleurs, déjà écloses ou en cours, qui s’y offrent aux regards !

 

Avec une mention toute particulière ( et évidente) pour les tulipes ( l’un des symboles de la Nation Orange) qui, pour certaines,  portent le nom de célèbres peintres ( tels que Rubens, Rembrandt, Le Caravage ou Van Gogh)

 

P1060207

P1060219  

P1060213

 

 

Les parterres colorés se succèdent, sans se ressembler, dans une parfaite harmonie.

 

Que ce soit en extérieur ou dans les 5 pavillons (Oranje Nassau, Willem Alexander, Wilhelmina, Juliana ou encore Beatrix) du parc.

 

quelques fleurs dans les jardins de Keukenhof en ce dernier week-end d’avril 2016

 

P1060321 P1060318 P1060309 P1060308 P1060306 P1060302 P1060301 P1060288 P1060273 P1060258 P1060254 P1060248 P1060246 P1060220

P1060210 P1060208 P1060206 

  P1060473 P1060467 P1060424 P1060403 P1060383 P1060437 P1060393 P1060391

P1060507 P1060387 P1060312 P1060263 P1060186 P1060184 P1060183 P1060175 P1060172 P1060165 P1060159 P1060152 P1060072

P1060345 P1060339 P1060334

P1060014

P1060029 P1060056 P1060058 P1060061 P1060097 P1060111 P1060112 P1060127 P1060132 P1060138 P1060032 P1060173 P1060171 P1060148

P1060556 P1060525 

P1060474 P1060439 P1060489 P1060481 P1060480 P1060475 

P1060147 P1060079 P1060124 P1060140

P1060294 P1060276

P1060398

 

En outre, de nouvelles mosaïques sont également imaginées pour répondre au thème choisi annuellement.

 

En 2016, c’est le Siècle d’or (une période qui a vu l’essor économique des Pays Bas)  qui est, à ce titre, à l’honneur.

 

Ainsi, aux abords du pavillon Oranje Nassau, une composition (réalisée à partir de 100000 bulbes et couvrant une superficie de 250 m2) représentant commerce maritime et  maisons amstellodamoises vous plonge dans cette époque bénie.

 

 P1060233

 

 

Un peu plus loin,  l’inédit jardin d’inspiration de Delft, aux tons bleus et blancs faisant écho aux couleurs de ce célèbre carreau de faïence, a été un autre de mes coups de cœur.

 

 P1060360

P1060348 

 

Mais dans cet espace,  Delft, ville du peintre Vermeer, n’est pas uniquement mise en avant par le biais desdites teintes.

 

P1060350

 

Il suffit, pour s’en rendre compte,  de jeter un œil aux nombreux pots, assiettes et vases  en porcelaine de Delft qui décorent les lieux.

 

 

P1060363 P1060361  

P1060376  P1060355

IMG_0011

IMG_9998

P1060362

P1060373 P1060352

 

En y regardant d’un peu plus près, les représentations de la Dentellière et de La Laitière, deux tableaux de Vermeer, ne manqueront pas d’attirer votre attention. 

 

 

IMG_0004

 

 

Enfin, à proximité du jardin de Delft, les superbes points de vue panoramique sur les champs de bulbes colorés entourant Keukenhof vous séduiront  immédiatement.

 

P1060329

 

Des paysages qui se dévoilent (si vous ne craignez pas de patienter dans la longue file d’attente), dans toute leur splendeur, depuis le Moulin

 

P1060410

 

A moins que vous ne décidiez d’embarquer pour une croisière au cœur des canaux ?

 

P1060413

 

Une promenade, de 45 minutes, qui vous permettra d’observer les bulbes de plus près.

 

P1060409

 

Pour ma part, les fraîches températures (11 degrés) de cette fin du mois d’avril m’ont clairement dissuadée de tenter cette excursion.

 

Je me suis donc contentée de m’émerveiller, depuis les berges, devant ce somptueux tableau.

 

P1060377 

 

 

 MON COUP DE CŒUR POUR LE PAVILLON BEATRIX

 

IMG_0068

tenue et accessoires réalisés à partir d’orchidées, Pavillon Béatrix,  Jardins de Keukenhof

 

 

Explorer le Pavillon Beatrix (l’un des 5 que compte le parc) a,  à double titre, été un autre temps fort de ma visite à Keukenhof.

 

 

En premier lieu parce qu’y sont exposées et vendues des milliers d’orchidées (blanches, violettes, écrues, jaunes et même bleues) , mes fleurs préférées.

 

IMG_0037 IMG_0031  

P1060443

P1060444 P1060454

 

 

Ensuite parce que ce pavillon a été aménagé sur le thème de la mode.

 

IMG_0060

 

Ne soyez donc pas surpris de trouver des chaussures, des robes ou encore des accessoires réalisés à partir desdites plantes.

 

 Créativité quand tu nous tiens 🙂

 

IMG_0065

IMG_0063

 

  

 KEUKENHOF ET L’ART

 

IMG_9739

Butterfly, oeuvre de Jack van Iwaarden de Vreede

 

 

L’autre attrait, auquel l’on ne s’attend pas,  de Keukenhof réside dans sa dimension artistique.

 

 

Parcourir ses allées revient, en dehors des parterres de fleurs, à également s’extasier sur les multiples œuvres d’art qui y ont été installées.

 

Certaines ont été réalisées par des artistes

 

IMG_9740 

P1060323

P1060202

 

 tandis que d’autres ( servant d’écrin aux fleurs) sont, tout simplement, le fruit de l’imagination des ingénieux jardiniers de Keukenhof. 

 

P1060406

IMG_0084

IMG_0016 IMG_0014

 

 

Mais Keukenhof peut aussi se targuer d’être un parc où faire une pause autour de la Ferme des animaux (où paons et lamas ont notamment élu domicile), dans le Labyrinthe ou près de l’aire de jeux reste très agréable.

 

Sachez néanmoins que vous entrerez, se faisant,  dans le royaume des enfants 🙂

 

Une petite faim (parce que oui, ça creuse d’admirer des parterres de fleurs) ?

 

Ne vous inquiétez pas, vous aurez l’embarras du choix entre les kiosques vendant diverses spécialités culinaires (allant des gaufres et fraise aux sucres, aux sandwichs ou morceaux de porc rôtis),  les salons de thé ainsi que les restaurants, aux panoramas bucoliques, ayant pris leurs quartiers dans l’enceinte même du parc.

 

Mes papilles se souviennent encore de l’exquise entrecôte grillée que j’ai pu déguster dans l’établissement jouxtant  le pavillon Nassau..un délice!  

 

Autant de raisons qui font, en conséquence, de cet univers enchanteur qu’est Keukenhof, une destination de choix.

 

Alors pourquoi ne pas profiter de l’imminent week-end de Pentecôte pour vous y rendre, sachant de surcroît que la saison 2016 s’achève  justement le 16 mai à 19h30 ?

 

Je dis ça, je ne dis rien 🙂   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Pigeon Voyageur

AUTEUR - Le Pigeon Voyageur

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article et découverte de ces photos (toutes prises par mes soins). Alors à vos plumes !

6 Commentaires
  • Avatar

    Caro | Mai 11, 2016 at 12 h 54 min

    Magnifique ! Moi je suis fan de jardins, que j’adore visiter au même titre que les châteaux ou les villes… Je rêve de voir les champs de tulipes et ce parc, merci pour cet article qui m’en donne encore plus envie !

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Mai 11, 2016 at 13 h 04 min

      merci beaucoup Caro ! Alors Keukenhof vous séduira sans aucun doute!!
      La saison 2016 se termine le 16 mai 2016 à 19h30, si jamais vous êtes dans les environs 🙂

  • Avatar

    Claudia | Mai 11, 2016 at 15 h 00 min

    Excellentissime!!!
    Je suis ravie que tu aies pu t’y rendre et je te remercie de m’y emmener à nouveau.
    C’est vraiment magnifique… Ces endroits qui vous prouvent que le paradis existe vraiment sur terre.
    Du coup j’ai hâte de pouvoir y retourner… mais ça sera pour l’année prochaine.
    Encore merci Pigeon Voyageur. Des bisous 🙂

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Mai 11, 2016 at 17 h 05 min

      Merci à toi aussi Claudia car j’ai découvert le lieu par ton commentaire !!! keukenhof est une véritable paradis floral, for sure 🙂

  • Avatar

    Aamlorie | Mai 11, 2016 at 17 h 27 min

    Merci de toujours me faire voyager et me faire decouvrir ces paysages inconnus mais si beaux et si poetiques.
    En plus, la qualite que tu as de ne pas etre avare en photo me rejouit encore plus.

    Merci pour ce beau voyage!
    Place put on the list! 😉

    • Le Pigeon Voyageur

      Le Pigeon Voyageur | Mai 11, 2016 at 21 h 45 min

      merci beaucoup ma chérie !! Le crédo du JPV est d’être un véritable passeport virtuel pour ses lecteurs alors si c’est le cas j’en suis heureuse 🙂
      Et pour les photos j’en avais encore beaucoup loool.. j’ai du faire un tri …

Faire un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.